Nucléaire: Nouvel incident à la centrale de Paluel en Seine-Maritime

SECURITE Trois personnes choquées ont été prises en charge…

20 Minutes avec AFP

— 

La centrale nucléaire de Paluel (Seine-Maritime).

La centrale nucléaire de Paluel (Seine-Maritime). — KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Les faits se sont produits ce jeudi. Un générateur de vapeur usé de la centrale nucléaire de Paluel en Seine-Maritime, haut de 22 mètres et pesant 500 tonnes, a basculé pendant sa manutention, selon EDF et  l’Autorité de sécurité nucléaire (ASN).

L’incident s’est produit dans le bâtiment du réacteur numéro 2, actuellement à l’arrêt pour d’importants travaux de maintenance de la centrale nucléaire, située à une quarantaine de km à l’ouest de Dieppe, sur le littoral de la Manche. En juillet 2015, un incendie s’était déjà déclaré dans la salle des machines d’une des unités de production du site.

« Aucun impact sur la sûreté des installations »

Trois personnes présentes, choquées par cette chute spectaculaire, ont été prises en charge par les équipes médicales de la centrale, selon un communiqué d’EDF. L’une d’entre elles pourrait être légèrement blessée.

« L’événement n’a aucun impact, ni sur la sûreté des installations, ni sur l’environnement », assure le communiqué.

Une « défaillance » du dispositif de levage

Ces travaux de maintenance rentrent dans le cadre du « Grand Carénage », ce vaste programme industriel d’EDF visant à rendre possible l’exploitation des centrales les plus anciennes au-delà de 40 ans.

>> A lire aussi : Les centrales nucléaires européennes dans le viseur de Daesh?

Dans le bâtiment de ce réacteur, deux générateurs de vapeur usés sur les quatre qu’il contient ont déjà été sortis. C’est au cours de l’enlèvement du troisième que l’incident a eu lieu.

« Il y a eu manifestement une défaillance du dispositif de levage au sens large mais il est trop tôt pour se prononcer de façon précise », a déclaré Guillaume Bouyt, le responsable régional de l’ASN (basé à Caen) qui va poursuivre son enquête.