Les forces spéciales à Bruxelles le 22 mars 2016 alors que des attentats ont eu lieu dans la matinée.
Les forces spéciales à Bruxelles le 22 mars 2016 alors que des attentats ont eu lieu dans la matinée. - Martin Meissner/AP/SIPA

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

L'ESSENTIEL

  • Plusieurs explosions ont retenti à l'aéroport Zaventem de Bruxelles 
  • L'aéroport a été fermé et tous les transports sont à l'arrêt
  • Une explosion «probablement kamikaze» dans une station de métro du quartier européen à Bruxelles
  • Au moins 34 morts et 236 blessés.
  • Un numéro d'urgence mis en en place:  02 506 47 11. Pour les Français, composer le 00 32 2 506 47 11
  • Trois jours de deuil national en Belgique

 

A LIRE AUSSI

Tous les événements depuis le début des attentats dans notre premier live

Les réseaux saturés, un risque pour la communication de la police?

Voici les nouvelles mesures prises par la France pour renforcer sa sécurité

 


5h30: Ce live est terminé

Pour suivre les événements de mercredi, c'est par ici.


3h55: Le point sur l'aide cruciale du chauffeur de taxi aux autorités

Son collaboration a été primoardiale. Selon les médias belges, il a reconnu la photo de l'appel à témoin. Et parce son taxi était trop petit, il aurait refusé que les trois suspects prennent tous leurs bagages, les forçant sans doute à laisser un engin explosif derrière eux. A lire ici.


2h10: Washington met en garde les touristes américains

Le département d'Etat a mis en garde mardi les citoyens américains de «risques potentiels s'ils veulent voyager vers et à travers l'Europe après une série d'attaques terroristes», dont l'attentat qui a ensanglanté Bruxelles le même jour. «Des groupes terroristes planifient encore des attaques à moyen terme à travers l'Europe, ciblant des événements sportifs, sites touristiques, restaurants et les transports», écrit le département d'Etat dans un communiqué. Cette mise en garde s'applique jusqu'au 20 juin, soit après le coup d'envoi de l'Euro-2016 de football organisé en France du 10 juin au 10 juillet.


1h50: «Sorry for Brussels», la photo virale d'un jeune réfugié syrien

Les dessous du cliché, à lire ici.

 


0h40: Le chauffeur de taxi a mené la police à la planque du commando

L'information est donnée par le journal belge La Dernière heure. Le chauffeur de taxi qui a emmené une parti du commando (les trois hommes de la photo de l'avis de recherche) a contacté les autorités. Il leur a permis de retrouver une 3e bombe, à l'aéroport, qui n'a pas explosé. Il a ensuite mené la police à l'appartement de Schaerbeek, où les suspects avaient commandé un taxi. Les autorités y ont notamment retrouvé une bombe et un drapeau de Daesh. Apparemment, les terroristes voulaient emmener un autre bagage mais le chauffeur a refusé car il n'y avait pas assez de place.


23h55: Le FBI sur place jeudi

Une délégation du FBI et de la police de New York va se rendre à Bruxelles, a annoncé mardi soir le responsable de la lutte antiterroriste de la police de New York John Miller, expliquant que des Américains figuraient parmi les victimes des attentats. «Parce qu'il y a des victimes américaines et des personnes des Etats-Unis dans les attentats en Belgique, ce sera une enquête du FBI, venant de la force conjointe antiterroriste de New York», a déclaré M. Miller, lors d'une conférence de presse.

Quatre missionnaires mormons ont été blessés, dont trois gravement, selon cette église, et un membre de l'armée de l'Air américaine, selon cette dernière, lors des attentats bruxellois revendiqués par l'Etat islamique (EI). Le département d'Etat a refusé de donner un décompte précis des victimes américaines.


23h40: Les Belges viennent dessiner à la craie leur hommage aux victimes

>> A lire aussi : Le reportage de notre envoyée spéciale

Alors que la nuit tombe sur Bruxelles, les habitants ont ressenti le besoin de se retrouver tous ensemble sur la place de la Bourse.


23h25: L'Espagne va renforcer la sécurité dans les aéroports

L'Espagne va renforcer la sécurité à ses aéroports en réaction aux attaques meurtrières à l'aéroport et dans une station de métro de Bruxelles, a annoncé mardi soir son ministre de l'Intérieur Jorge Fernandez Diaz. «Une série de mesures opérationnelles, dont le but est de renforcer la sécurité aux aéroports, sera adoptée. Pour des raisons évidentes permettez-moi de ne pas vous fournir plus de détails sur ces mesures», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.


23h25: L'Espagne va renforcer la sécurité dans les aéroports

L'Espagne va renforcer la sécurité à ses aéroports en réaction aux attaques meurtrières à l'aéroport et dans une station de métro de Bruxelles, a annoncé mardi soir son ministre de l'Intérieur Jorge Fernandez Diaz. «Une série de mesures opérationnelles, dont le but est de renforcer la sécurité aux aéroports, sera adoptée. Pour des raisons évidentes permettez-moi de ne pas vous fournir plus de détails sur ces mesures», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.


23h00: Les monuments du monde entier aux couleurs de la Belgique

La galerie est à voir ici, notamment la Tour Eiffel et le Burj Khalifa, en attendant le One World Trade Center.

 


22h15: L'aéroport de Denver partiellement évacué

Les autorités enquêtent sur une «possible menace». Pour l'instant, il semble s'agir d'une fausse alerte.

 


21h50: Le parquet de Paris ouvre une enquête en France

Le parquet de Paris ouvre une enquête en France sur les attentats de Bruxelles. Les autorités belges ont affirmé qu'il était «trop tôt» pour établir un lien mais depuis le début, les filières djihadistes semblent avoir organisé des actions dans les deux pays. Najim Laachraoui, soupçonné d’être l’artificier des attentats de Paris, n’a toujours pas été arrêté. De nationalité belge, il utilisait le faux nom Soufiane Kayal. Son ADN a été retrouvé sur du matériel explosif utilisé lors des attaques » du 13 novembre dans la maison louée à Auvelais, ainsi que dans l’appartement de Schaerbeek.


21h40: Appel aux photos et vidéos amateures

Dans le cadre de l'appel à témoins lancé pour identifier les trois suspects (à gauche, deux kamikazes, à droite, un homme en fuite), la police belge demande aux personnes sur place de partager leurs photos et vidéos.

 


21h25: Les assaillants transportaient les «bombes dans des valises»

Un officiel belge vient d'apporter cette précision. On ne sait pas s'il s'agit des bagages vu sur la photo de l'avis de recherche diffusée. «Ils sont venus en taxi avec des valises, leurs bombes étaient dans les valises. Ils ont mis leurs valises dans des chariots. Les deux premières bombes ont explosé», a affirmé le bourgmestre (maire) de Zaventem, Francis Vermeiren. «Le troisième a aussi mis sa valise sur un chariot mais il a dû paniquer, elle n'a pas explosé», a-t-il ajouté. La présence possible de trois assaillants a aussi été évoquée par le parquet fédéral belge, qui a précisé que le troisième, le seul qui aurait survécu, était «activement recherché».


21h20: Trois personnes arrêtées sur une autoroute allemande

On ne sait pas si c'est lié aux attentats de Belgique. Mais selon les autorités allemandes, trois personnes, qui seraient de nationalité kosovarde, ont été arrêtées mardi soir sur une autoroute de Bavière. Selon les médias allemands, les trois hommes venaient peut-être de Bruxelles.


21h15: Des clous dans les bombes

On le savait, mais c'est confirmé par cette radio d'un patient hospitalisé dans un hôpital de Bruxelles.

 


21h00: Solidarité à Paris

Une grande ronde de soutien s'organise Place de la République, comme on le voit sur ces images de notre journaliste.

 


20h55: Cazeneuve appelle le Parlement européen à voter le fichier PNR

«On ne lutte pas contre le terrorisme si on n'a pas conscience de l'urgence», déclare le ministre de l'Intérieur sur France 2.


20h40 : 34 morts et 236 blessés

C’est le dernier bilan disponible, mais il n'est pas définitif. Pour l’heure, les pompiers dénombrent 14 morts et 106 blessés à l’aéroport de Zaventem et le Centre de crise belge annonce une vingtaine de morts et 130 blessés à la station de métro Maelbeek.


20h32 : Le conducteur de la rame de métro attaquée témoigne

Nos confrères de RTBF ont rencontré Christian Delhasse, le conducteur de la rame du métro attaquée ce mardi matin à Maelbeek. S’il a participé à l’évacuation de blessés, lui préfère dire qu’il a fait seulement « ce qu’il avait à faire ». Il est toutefois extrêmement choqué : « Voir des corps au sol, ça marque ». Son témoignage est à lire par ici.


20h30 : 74 personnes arrêtées en France, dit Cazeneuve

Invité du JT de France 2, le ministre Bernard Cazeneuve rappelle qu'il y a un niveau de menace élevé en Europe, mais ne veut pas s'avancer sur les liens éventuels entre les attentats de Bruxelles et ceux de Paris. «Nous faisons tout pour prévenir un nouvel attentat», dit-il, assurant que 74 personnes ont été arrêtées en France depuis le début de l'année, grâce au travail des services de renseignement. 


20h20 : Quel est le dispositif de sécurité en vigueur à la gare de Bruxelles-Midi ? 

Pour le savoir, lisez ce reportage de Mikael Libert, l'un de nos envoyés spéciaux à Bruxelles. Il a notamment rencontré Emmanuel qui s'inquiète : « Il y a des policiers partout et ils ne m’ont même pas demandé d’ouvrir ma mallette ».


20h18 : A Bruxelles, les hommages spontanés se multiplient

Florence Floux, notre journaliste spécialisée en police et justice et envoyée spéciale à Bruxelles, a pris cette photo de jeunes gens mettant en lumière un coeur pour Bruxelles. 

 


20h15 : Vers un retour à la normale des Thalys entre Paris et Bruxelles

Deux trains Thalys effectuaient mardi soir l'aller-retour entre Paris et Bruxelles, où le trafic ferroviaire avait été interrompu dans la matinée après les attentats, la compagnie prévoyant en outre d'assurer un trafic quasi normal mercredi.  Des départs ont été programmés depuis la Gare du Nord à Paris à 17H16 et 19H13 locales, et ces trains devaient faire le chemin inverse depuis la Gare du Midi à Bruxelles à 19H13 et 21H57, a précisé Thalys. L'accès à la Gare du Midi s'effectue par la place Victor Horta, a ajouté la compagnie. En début de soirée, Thalys a annoncé dans un communiqué qu'elle comptait assurer mercredi un trafic pratiquement normal. Quatre trains seront cependant annulés mercredi matin, au départ de Bruxelles (7H13), Amsterdam (7H17), Paris (9H19) et Lille (11H59), a précisé Thalys.


20h : Au moins huit Français blessés dans les attentats

Trois d'entre eux sont grièvement atteints, affirme le Quai d'Orsay. Mais «ce bilan est très évolutif, et pourrait changer pendant la nuit», a précisé un porte-parole du ministère. Ils ont été blessés tant à l'aéroport que dans le métro.


20h : Berlin se pare elle aussi des couleurs belges

 


19h52 : Starbucks ferme tous ses magasins belges

La chaîne américaine Starbucks a annoncé la fermeture de tous ses magasins en Belgique jusqu'à nouvel ordre. Starbucks a précisé que l'une des explosions a eu lieu à l'extérieur d'une de ses boutiques à l'aéroport de Bruxelles. Celle-ci est située au niveau du hall des départs. Le groupe américain exploite huit magasins en tout en Belgique, dont trois à l’aéroport de Zaventem.


19h48 : La tour Eiffel aux couleurs de la Belgique...

Alors que les Parisiens sont rassemblées place de l'Hôtel de Ville pour rendre hommage aux victimes des attentats de Bruxelles, la tour Eiffel se pare ce soir des couleurs de la Belgique. 

La tour Eiffel aux couleurs de la Belgique.
La tour Eiffel aux couleurs de la Belgique. - J.S.

 


19h41 : Schaerbeek, le quartier où Salah Abdeslam avait été déposé

Rappelons que le quartier bruxellois de Schaerbeek, où un engin explosif et un drapeau de l'EI viennent d'être découverts dans une maison perquisitionnée par les forces de l'ordre, est celui où Salah Abdeslam avait été déposé après les attentats du 13 novembre. Il est aussi probable qu' il s'y soit caché pendant plusieurs semaines


19h35 : « Bruxelles 22 mars 2016 »

Telle sera la Une, demain, du quotidien belge Le Soir, qui consacre une édition spéciale aux attentats. Il n’est pas sans rappeler celui de Libération qui titrait, au lendemain des attaques contre le Pentagone et le World Trade Center, sur une photo montrant les restes des Twin Towers : « 11 septembre 2001 ».

 


19h30 : A Schaerbeek, aucun individu interpellé

D'après nos confrères de la RTBF, personne ne se trouvait dans la maison perquisitionnée dans le quartier de Schaerbeek, là où un engin explosif a été retrouvé. 

 


19h26 : Les Parisiens expriment leur soutien

Ils sont de plus en plus nombreux à affluer sur la place de la République, nous prévient notre reporter sur place. Alors que la maire Anne Hidalgo est arrivée il y a cinq minutes, des quidams brandissent des pancartes invitant à ne pas céder à la haine. 

 


19h17 : Un engin explosif et un drapeau de l'EI découverts lors de perquisitions à Schaerbeek

 


19h15 : A Strasbourg, la sécurité est aussi renforcée

La sécurité a été renforcée mardi autour des institutions européennes, à la gare et à l'aéroport de Strasbourg en réaction aux attaques meurtrières de Bruxelles. Strasbourg abrite le siège du Parlement européen, même si les eurodéputés n'y siègent que quatre jours par mois en moyenne, l'essentiel de leur travail ayant lieu à Bruxelles. La ville française accueille également depuis 1949 le Conseil de l'Europe, une organisation paneuropéenne de 47 Etats membres, et son bras juridique, la Cour européenne des droits de l'Homme.


19h10 : A Paris, le rassemblement de soutien commence

Notre journaliste suit le rassemblement organisé place de la République. Un événement organisé sous haute sécurité. 

 


19h05 : « Nous devons garder notre confiance en nous-mêmes, c’est cette confiance qui fait notre force »

Le roi vient de terminer son discours. « Aujourd’hui, notre pays est en deuil. Pour chacun de nous, ce 22 mars ne sera plus jamais une journée comme les autres ». Il a assuré que lui-même et son épouse Mathilde partageaient la peine des citoyens et exprimaient leur soutien aux membres des services de secours et de sécurité. Avant de conclure : « Face à la menace, nous continuerons à répondre ensemble avec fermeté, avec calme et dignité. Gardons confiance en nous-même. Cette confiance est notre force ».

 


19h : Le roi de Belgique prend la parole


19h : Des perquisitions sont en cours en Belgique

Plusieurs perquisitions sont en cours en Belgique, assure le parquet belge. D'après nos confrères de la RTBF, une grosse opération policière serait en cours dans le quartier bruxellois de Schaerbeek.

 


18h52 : A Bruxelles, les téléphones mobiles fonctionnent à nouveau normalement

Pour autant, le Centre de crise belge recommande de privilégier autant que possible les échanges via SMS, alors que les réseaux ont été saturés toute la journée. Jusqu'à nuire au travail des forces de l'ordre ? 20 Minutes répond à cette question  par ici


18h45 : « Il n’est pas possible d’établir un lien formel avec les attentats de Paris »

Bien que l’Etat islamique ait, via une agence de presse, revendiqué les attentats de Bruxelles, le procureur fédéral de Belgique estime qu’il « n’est pas possible d’établir un lien formel avec les attentats de Paris ». Il a également demandé aux journalistes d’éviter de conduire des enquêtes parallèles qui pourraient nuire au travail des enquêteurs. Il a assuré que plusieurs témoins étaient actuellement entendus et a précisé que les explosions survenues après les attentats étaient liées au travail des démineurs et "qu’elles allaient sans doute se poursuivre".


18h39 : Deux des trois suspects se sont suicidés

C'est ce que confirment les autorités belges. Le troisième suspect, celui qui porte un chapeau et une veste claire, est activement recherché. 


18h37 : « Nous allons rester unis et rassemblés »

Le Premier ministre affirme que la Belgique, frappée au cœur, restera unie et rassemblée et qu’elle est déterminée à tout mettre en oeuvre pour ssauvegarder ses libertés fondamentales.


18h33 : Charles Michel déclare s’être rendu sur les lieux des attentats

Il est allé à l’aéroport et dans la station de métro visés ce matin par les terroristes. « Il y a pour nous un avant et un après », a-t-il déclaré, ajoutant : « Nous avons vu un certain nombre d’images qui resteront gravées dans nos esprits ». Il a tenu à rendre hommage aux victimes, « des personnes fauchées par la barbarie la plus extrême ».


18h30 : La conférence de presse du Premier ministre belge débute

18h15: VIDEO. Les foules s'amassent devant les gares

 


 


18h07: Avis de recherche lancé par la police belge

 


18h06: Le roi Philippe fera une déclaration radio-télévisée à 19 heures


17h53: La revendication de l'Etat islamique

 

 


>> A lire aussi : Attentats à Bruxelles: Quel impact psychologique pour les victimes du 13 novembre?

 


17h46: Le chef de la diplomatie européenne ne peut retenir ses larmes

 


17h45: Les drapeaux mis en berne en France jusque vendredi, annonce Hollande

François Hollande a annoncé mardi après-midi que les drapeaux seraient mis en berne en France en hommage aux victimes des attentats de Bruxelles jusqu'à vendredi inclus , dans une déclaration à l'ambassade de Belgique à Paris.

 

«J'ai décidé avec le Premier ministre de mettre les drapeaux en berne dans notre pays», a déclaré le chef de l'État. Il a assuré que la France était «aux côtés des Belges dans cette épreuve, en leur apportant tout (son) soutien, toute (son) affection et toute (son) amitié».


17h46: Londres «déconseille» à ses ressortissants de se rendre à Bruxelles

Londres «déconseille» à ses ressortissants de se rendre à Bruxelles «sauf raison impérative», après les attentats qui ont frappé la capitale belge, a annoncé Downing Street mardi.

Cet avis, très inhabituel concernant un autre pays européen, actualise la précédente recommandation, diffusée peu après les attentats, qui appelait seulement à la vigilance, à»se tenir à l'écart de la foule et à éviter les transports publics.


17h32 : Trois gares ont rouvert à Bruxelles

 

D’après notre envoyée spéciale, trois gares ont rouvert à Bruxelles, la gare Centrale, la gare Bruxelles Nord et Bruxelles Midi. Il y a des contrôles à l’entrée (identité et fouille), expliquant les longues files d’attente, indique une source du ministère de la Mobilité. Un point presse à 18h30 devrait donner d'autres informations.


 


17h19: Une troisième «bombe n'a pas explosé» à l'aéroport international de Bruxelles

Le gouverneur principal a confirmé que deux bombes avaient explosé dans le hall de départ vers 8 heures du matin. Une troisième bombe «introduite dans le bâtiment» n'a, elle, pas explosé et a été prise en charge par des démineurs.


17h01: VIDEO. Une photo des suspects diffusée

 


16h58: L'aéroport sera fermé mercredi, annonce le responsable

Lors d'une conférence de presse, le PDG de l'aéroport a indiqué que 600 vols avaient été annulés ce mardi. L'aéroport sera fermé demain mercredi.

«L'aéroport restera fermé jusqu'à mercredi compris», a écrit Brussels Airport sur son compte Twitter, citant M. Feist.


16h38: CONFIRMATION. L'Etat islamique revendique les attentats de Bruxelles

L'organisation terroriste est à l'origine des attentats, a indiqué une agence en ligne liée au groupe.

«Des combattants de l'État islamique ont mené une série d'attentats à l'aide de ceintures et d'engins explosifs mardi, prenant pour cible un aéroport et une station de métro dans le centre de la capitale belge Bruxelles, un pays participant à la coalition internationale contre l'État islamique», a affirmé l'agence de presse Aamaq.

 

«Les combattants de l'Etat islamique ont ouvert le feu à l'intérieur de l'aéroport de Zaventem, avant que plusieurs d'entre eux ne déclenchent leurs ceintures explosives tandis qu'un (...) martyr faisait détoner sa ceinture explosive dans la station métro de Maelbeek», ajoute Aamaq qui a publié l'information en arabe et en anglais.

L'EI n'a pas encore revendiqué officiellement ces attentats.


16h36: Diffusion d'images de suspects captées par la vidéo-surveillance de l'aéroport

Une image sur laquelle figurent des auteurs présumés des attentats commis mardi matin à l'aéroport de Bruxelles, captée par la vidéo-surveillance, a été diffusée par les autorités belges, rapporte l'agence Belga.

Trois hommes qui poussent des chariots à bagages sont visibles sur cette photo, qui montre des «suspects» des attentats qui ont fait au moins 14 morts à l'aéroport, précise Belga, qui a eu «confirmation du parquet fédéral» qu'elle «pouvait diffuser ces images», selon un responsable de l'agence interrogé par l'AFP.


16h22: L'Etat islamique revendiquerait les attentats selon un spécialiste

 


16h20: Valls «ne sait pas encore» s'il y a des victimes françaises

Manuel Valls a dit mardi après-midi ne pas encore savoir s'il y avait des Français parmi les tués ou les blessés des attentats de Bruxelles.

«Au moment où nous parlons, nous ne savons pas encore le nombre de victimes, de blessés. Nous ne savons pas si des compatriotes sont concernés par ces attentats», a dit le Premier ministre, lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Le maire de Bruxelles, Yvan Mayeur, a annoncé qu'il y avait «beaucoup de nationalités» parmi les blessés des attentats de mardi dans une rame de métro de la capitale belge, ajoutant que l'identification des victimes allait «prendre du temps» en raison de la situation «chaotique».


 


 


15h53: Trois jours de deuil national, annonce le ministre de l'Intérieur belge

Le gouvernement belge a décrété mardi un deuil national de trois jours, après les attentats. Ce deuil national dure jusqu'à jeudi inclus, a précisé à l'AFP Frédéric Cauderlier, porte-parole du Premier ministre Charles Michel. «C'est un deuil exceptionnel, tous les drapeaux nationaux seront donc en berne sur tous les bâtiments officiels du pays», a-t-il ajouté.

 


Des secouristes évacuent des blessés près de la station de métro Maelbeek à Bruxelles le 22 mars 2016
Des secouristes évacuent des blessés près de la station de métro Maelbeek à Bruxelles le 22 mars 2016 - - AFP

 


15h41: Manuel Valls demande l'adoption rapide du «PNR»

 

Manuel Valls a de nouveau appelé mardi le Parlement européen à adopter rapidement, après les attentats de Bruxelles, le registre européen des passagers aériens, dit «PNR», malgré l'hostilité de parlementaires européens, de gauche notamment, à l'encontre de cet outil de l'antiterrorisme.

 

«A mon tour, je le dis: il est temps de l'adopter. Et je dis notamment aux groupes socialiste et écologiste du Parlement européen: chacun doit prendre ses responsabilités (...) On a assez perdu de temps sur cette question», a-t-il dit devant les députés français à l'Assemblée nationale.


15h37: Carte des attentats à Bruxelles

Terreur et alerte maximale en Belgique
Terreur et alerte maximale en Belgique - Alain BOMMENEL, Vincent LEFAI, Laurence SAUBADU AFP

 


 


15h30: VIDEO. Minute de silence à l'Assemblée nationale

Députés et membres du gouvernement ont observé mardi, à l'Assemblée nationale, une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Bruxelles.

«La Belgique a été frappée ce (mardi) matin par plusieurs attaques terroristes d'une violence inouïe. Le nombre définitif de morts et de blessés est encore incertain, mais il est d'ores et déjà tragique. En cet instant, nos pensées vont d'abord à toutes les victimes, celles qui ont perdu la vie, celles qui luttent contre la mort», a déclaré Claude Bartolone (PS), à l'ouverture de la séance des questions au gouvernement.

 


15h26: Barack Obama condamne les attaques «révoltantes» de Bruxelles

Le président des Etats-Unis Barack Obama a condamné mardi depuis La Havane les attentats qui ont frappé Bruxelles, appelant le monde à «s'unir» face à ceux qui «menacent la sécurité» des peuples à travers le monde.

«Nous ferons tout ce que nous pourrons pour soutenir nos amis et alliés», a déclaré M. Obama, qui avait peu avant appelé le Premier ministre belge Charles Michel pour lui faire part de son soutien.


15h21: Confirmation de la réouverture des gares

 


>> A lire aussi : Attentats à Bruxelles: A la frontière franco-belge, les contrôles sont ciblés

 


>> A lire aussi : Attentats à Bruxelles: A l'aéroport de Nice, des passagers entre résignation et angoisse

 


15h10: 14 morts et 96 blessés à l'aéroport (pompiers)

Quatorze personnes sont mortes et 96 ont été blessées dans les attentats mardi matin contre l'aéroport international de Bruxelles, a indiqué à l'AFP un porte-parole des pompiers, précisant que ce bilan est toujours provisoire.

Selon le maire de Bruxelles, Yvan Mayeur, «probablement une vingtaine de personnes» sont par ailleurs décédées et 106 blessées dans l'attentat contre une rame de métro à la station de Maelbeek, dans le quartier européen de la capitale belge.

«Les travaux de reconnaissance sont très difficiles», a expliqué le porte-parole des pompiers, Pierre Meys, en donnant lui un bilan provisoire de 72 blessés et «une quinzaine de morts» dans le métro.


15h08: Réouverture des gares à 16h

 


15h00: Une kalachnikov aurait été retrouvée à l'aéroport de Zavantem (parquet belge)

La chaîne belge RTBF rapporte qu'une kalachnikov aurait été retrouvée à Zavantem à proximité d'un corps, selon le parquet.

 


 


 


14h20: Le travail de la police scientifique « sera long et difficile »

Le travail de la police scientifique « sera long et difficile » pour identifier les victimes, a déclaré le bourgmestre de Bruxelles. Il évoque 106 blessés, dont 17 graves, 23 fortement atteints et 66 blessés plus légers.

 


Mots-clés :