François Hollande et Stéphane Le Foll au Salon de l'agriculture le 27 février 2016.
François Hollande et Stéphane Le Foll au Salon de l'agriculture le 27 février 2016. - AFP / POOL / BENOIT TESSIER

Il se souviendra de ce déplacement. François Hollande a quitté samedi vers 12H30 le Salon de l'Agriculture après une visite de près de six heures, émaillée par des sifflets et insultes d'éleveurs et le démontage du stand du gouvernement par des membres de la FNSEA, a constaté l'AFP.

 

«Ce 53e salon est sans doute l'un des plus durs à vivre pour les agriculteurs», a déclaré le chef de l'Etat dans un entretien accordé à la chaîne Campagne TV, juste avant la fin de cette visite. «A la fois ils veulent montrer l'excellence de leur travail et en même temps ils veulent exprimer leur inquiétude, leur souffrance face à des crises qui sont répétitives, profondes et qui touchent toutes les productions», a-t-il ajouté.

Un marathon de 12 heures en 2012

Cette visite est la plus courte depuis le début du quinquennat de François Hollande. Il était resté au salon environ 8 heures l'an dernier, 7 heures en 2014, et dix heures en 2013, pour le 50e anniversaire de ce rendez-vous annuel du monde agricole. En 2012, en pleine campagne présidentielle, il avait même réalisé un déplacement-marathon d'une douzaine d'heures.

Le salon international de l'agriculture, créé à Paris en 1964, est un passage obligé pour les responsables politiques de tous bords. Le Premier ministre Manuel Valls est lui attendu lundi dès 07H00, accompagné du ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll.

A droite, les candidats à la primaire de l'automne 2016 feront aussi leur tour au Salon: Nicolas Sarkozy, pas encore officiellement déclaré, et François Fillon mercredi, Alain Juppé et Hervé Mariton jeudi. L'ancien ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, passera les lundi, mardi et mercredi au Salon. Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan se rendra Porte de Versailles samedi. Il avait appelé les éleveurs à se rendre au Salon sans leurs animaux pour protester contre la politique agricole du gouvernement et l'UE.

La présidente du FN, Marine Le Pen, y sera mardi. La ministre des Outre-mer George Pau-Langevin sera sur le salon le même jour au matin. La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse (LR) sera présente samedi, et le président de la région Normandie, le centriste Hervé

Mots-clés :