Les réservations de voyages dans les Antilles françaises ont chuté à cause de la menace du virus Zika.
Les réservations de voyages dans les Antilles françaises ont chuté à cause de la menace du virus Zika. - Marcel Mochet afp.com

Le virus Zika, qui sévit notamment en Amérique du Sud, est accusé de freiner les réservations des vacanciers dans les Antilles. Alors que la saison touristique bat son plein, certains voyagistes se montrent très inquiets.

« Les réservations de vols vers la Martinique et la Guadeloupe depuis la métropole accusent une baisse de 23 % entre le 15 janvier et le 22 février, en comparaison avec la même période l’an dernier », a indiqué ce jeudi la société spécialisée ForwardKeys, rappelant que les vols métropolitains représentent 84 % du trafic total vers ces îles.

Une baisse de 22 % des réservations

De son côté, le Syndicat des agents de voyage (Snav) a fait état pour janvier d’une baisse de 22 % des réservations pour les Antilles, « probablement en lien avec la présence du virus Zika ». Cependant, les départs effectifs vers ces îles en janvier n’ont pas été affectés et sont même en hausse de 11 %.

Une baisse des réservations pour les vols vers Pointe-à-Pitre et Fort-de-France a été également constatée par le site Go Voyages (groupe Odigeo) : « Si elle n’était que de 5 % en janvier 2016 par rapport à janvier 2015, elle s’accélère fortement en février avec en moyenne sur les deux destinations une chute supérieure à 10 % par rapport à l’année passée », indique-t-on.

Tous les indicateurs dans le rouge

Look Voyages indique pour sa part accuser « en moyenne un retard de 50 % » sur les réservations pour les Antilles, une destination vers laquelle il transporte normalement entre 600 et 1.000 personnes chaque mois.

>> A lire aussi : Cinq voyageurs ayant contracté le virus rentrés en France

Au-delà des réservations de voyages, un autre indicateur s’affiche également en baisse chez certains acteurs : la recherche d’informations sur la Guadeloupe et la Martinique, en chute de 25 % en janvier sur Abritel.fr, portail spécialisé dans la location entre particuliers.

La Martinique compte actuellement quelque 6.000 cas de Zika «cliniquement évocateurs», contre 790 cas en Guyane et 221 en Guadeloupe. Le virus est soupçonné d’être responsable de malformations congénitales chez les nourrissons.

Mots-clés :