L'acteur Jude Law à la «jungle» de Calais, le dimanche 21 février 2016.
L'acteur Jude Law à la «jungle» de Calais, le dimanche 21 février 2016. - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Plus habituées aux tapis rouges, ses bottines ont rapidement été recouverte de boue. Jude Law s’est rendu ce dimanche à la « jungle » de Calais où il a lu, devant 200 migrants, des textes de réfugiés. L’objectif : afin alerter l’opinion publique britannique sur le sort des mineurs isolés.

L’acteur était accompagné du chanteur Tom Odell et du dramaturge Tom Stoppard. Cette opération est pensée comme le prolongement de la lettre ouverte envoyée il y a peu à David Cameron, et signée par une centaine de personnalités d’outre-Manche dont Idriss Elba et Benedict Cumberbatch. La missive demandait notamment au Premier ministre britannique d’accueillir les mineurs isolés vivant à Calais et ayant de la famille au Royaume-Uni.

Applaudissements

Le spectacle a été traduit en direct en arabe, kurde, pachtoune et farsi par des associatifs. Il a été vivement applaudi.

Selon la préfecture du Pas-de-Calais, qui a ordonné une évacuation partielle d'ici à mardi soir, 3.700 migrants, vivent dans la précarité dans le bidonville de Calais.

Mots-clés :