Un radar de stop vient de faire son apparition dans l'Essonne (illustration).
Un radar de stop vient de faire son apparition dans l'Essonne (illustration). - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Installé discrètement sur un lampadaire, un tout nouveau radar a été débusqué par l’équipe d’Auto Plus à Yerres dans l’Essonne. Il a la particularité de vérifier que les automobilistes marquent bien un temps d’arrêt devant un panneau stop, obligatoire selon le Code de la route.

500 infractions en une demi-journée

D’ailleurs, ce n’est pas à proprement parler un radar, comme l’explique le magazine auto. Il s’agit en fait d’un système qui analyse les images filmées par deux caméras et sélectionne, grâce à des algorithmes, les véhicules qui ne se sont pas arrêtés. Charge à un policier municipal de visionner les images suspectes dans une salle de contrôle et de dresser un procès-verbal, si l’infraction est confirmée.

Selon Auto Plus, lors des tests, « 500 infractions ont été constatées en une demi-journée ». De quoi alimenter les caisses de la collectivité puisque ne pas s’arrêter à un stop entraîne une amende de 135 euros et un retrait de 4 points sur le permis. Pour l’instant, un seul de ces radars de stop a été déployé. Mais il ne devrait pas tarder à avoir des petits frères.

Mots-clés :