Ismaël Mostefaï, l'un des terroristes du Bataclan, a été enterré dans le Val-de-Marne

TERRORISME Ismaël Omar Mostefaï, l’un des kamikazes français du Bataclan, a été inhumé ce vendredi dans le Val-de-Marne...

20 Minutes avec AFP

— 

Omar Ismael Mostefai, sur une vidéo de propagande djihadiste.

Omar Ismael Mostefai, sur une vidéo de propagande djihadiste. — AFP

Ismaël Mostefaï, l’un des kamikazes du Bataclan, a été enterré ce vendredi dans un cimetière du Val-de-Marne en région parisienne.

A lire aussi >> La ville de Chartres refuse d’inhumer un des terroristes du Bataclan

Dans la soirée du vendredi 13 novembre, accompagné de deux autres djihadistes, il avait violemment fait irruption à l’intérieur de la salle de concert du Bataclan et tiré en rafale sur la foule.

Une sépulture anonyme

Originaire de Courcouronnes dans l’Essonne, cet homme de 29 ans, au profil de petit délinquant, qui avait rejoint la Syrie en 2013 après s’être radicalisé, a été inhumé « en petit comité » dans le carré musulman de ce cimetière, qui dépend de la ville de Paris, a indiqué la mairie de Paris, qui a donné son autorisation.

L’enterrement s’est déroulé avant l’ouverture des lieux « pour garantir l’intimité de la famille », a-t-elle ajouté. « En accord » avec les proches du djihadiste, sa sépulture restera anonyme. « C’est le premier terroriste de novembre à être inhumé dans un cimetière parisien », a souligné la mairie de Paris.

A voir aussi >> Attentats à Paris : Al Mohammad, Amimour, Mostafaï, Abdeslam… Qui sont les terroristes ?

Seul Samy Amimour, qui faisait également partie des assaillants du Bataclan, a été enterré avant lui, fin décembre, au cimetière intercommunal de La Courneuve (Seine-Saint-Denis). « Six permis d’inhumer ont été délivrés par l’Institut médico-légal » concernant les djihadistes du 13 novembre, a rappelé la mairie, précisant que « les familles des quatre autres n’ont pas fait connaître leur choix ».