Curriculum vitae lors d'un entretien de recrutement.
Curriculum vitae lors d'un entretien de recrutement. - JAUBERT/SIPA

Gare aux faux CV ! Le gouvernement lance ce jeudi un site Internet pour authentifier les diplômes que les candidats à un emploi prétendent détenir. La ministre de l’Education Nationale, Najat Vallaud-Belkacem, doit l’annoncer ce jeudi à l’occasion de son déplacement au salon international du numérique éducatif (BETT), à Londres.

Objectif : permettre aux recruteurs de vérifier sur ce site officiel de l’État -gratuit- la liste des diplômes obtenus par une personne, avec l’accord de cette dernière, puisqu’elle devra lui fournir un code pour accéder à son espace personnel, explique Le Parisien.

80 000 demandes de certificats de diplôme par an

Un service qui permettra également aux têtes en l’air de pouvoir justifier de leurs diplômes auprès d’un employeur potentiel. « On enregistre 80 000 demandes de certificats de diplôme par an, de la part de personnes qui ont égaré l’original, a indiqué l’entourage de Najat Vallaud-Belkacem au quotidien. C’est une grosse perte de temps et cela coûte cher à l’administration. »

Désormais, chacun pourra faire la demande de son diplôme numérique et recevra en retour un lien Internet sécurisé, qui renverra au fameux diplôme. De plus, la prochaine promotion de bacheliers recevra à la fois leur diplôme papier et un diplôme numérique par mail, certifié lui aussi.

Le site devrait être effectif fin 2016, et, d’ici 2017, plus de 25 millions de diplômes -brevet des collèges, bac ou n’importe quel titre reconnu par l’Etat (universités, grandes écoles ou BTS)-, décernés depuis quinze ans, seront certifiés.

Mots-clés :