Illustration d'une école élémentaire.
Illustration d'une école élémentaire. - A. GELEBART / 20 MINUTES

La future école primaire de Monthou-sur-Bièvre, dans le Loir-et-Cher, portera le nom de deux victimes des attentats du 13 novembre. Les deux sœurs âgées de 27 et 24 ans, Anna et Marion Pétard-Lieffrig, ont été tuées alors qu’elles se trouvaient à la terrasse du Carillon à Paris. Leurs parents, qui résident dans le village de 500 habitants, ont salué la décision des élus de la commune de baptiser l’école du nom de leurs deux filles disparues.

« Nos filles ne seront pas oubliées »

« Nous sommes touchés par cette décision. Nos filles aimaient l'école. Marion avait enseigné à l'école de musique de Beaugency. Grâce à cette initiative, nos filles ne seront pas oubliées », ont déclaré Erick et Sylvie Pétard. « Une plaque expliquera ce qu'a été leur courte vie. Il faut que les plus jeunes se rendent compte de ce qui s'est passé ce jour-là, qu'ils en prennent conscience », ont-ils ajouté.

Avec d'autres familles, Erick et Sylvie Pétard ont rencontré lundi dernier à Paris un avocat en vue de porter plainte contre X et se porter partie civile. « On veut avoir accès au dossier et essayer de comprendre ce qui s'est passé », ont-ils dit.

Mots-clés :