La place de la Republique reste toujours le lieu pour ce souvenir des victimes des attentats de 2015, le 5 janvier 2016.
La place de la Republique reste toujours le lieu pour ce souvenir des victimes des attentats de 2015, le 5 janvier 2016. - Bruno Fabien/SIPA

Ce dimanche, des milliers de personnes sont attendues place de la République à Paris pour un hommage aux victimes des attentats. Cette commémoration conclut une semaine de célébrations à la mémoire des victimes des attentats de janvier (17 morts) et novembre (130 morts) à Paris, Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) et Montrouge (Hauts-de-Seine).

La commémoration débutera vers 11h avec une cérémonie officielle en présence de François Hollande. Une plaque au pied d'un chêne du souvenir planté pour l'occasion dans un coin de la place va être dévoilée.

Johnny Hallyday, Brel et Victor Hugo

Johnny Hallyday, seul avec un guitariste, chantera ensuite «Un dimanche de janvier», une chanson aux paroles signées Jeanne Cherhal qui salue notamment la «marche républicaine» géante du 11 janvier.

«Les prénoms de Paris» de Jacques Brel seront repris ensuite par le Choeur de l'armée française, avant la lecture d'une allocution prononcée par Victor Hugo à son retour d'exil le 5 septembre 1870. Le Choeur de l'armée française reprendra ensuite «Le temps des Cerises» avant un dépôt de gerbes, une minute de silence et La Marseillaise chantée par le Choeur, qui marquera la fin de la cérémonie à 11h30.

Lourd dispositif policier

Un large périmètre autour de la République est interdit à la circulation des voitures depuis 7h30, a annoncé la préfecture. La station de métro République sera fermée toute la matinée.

Le dispositif policier, en civil et en tenu, sera renforcé en surface comme dans les transports en commun.

Une deuxième manifestation aura lieu en fin d'après-midi, à 17h30, en présence de la maire Anne Hidalgo. Les Parisiens qui pourront circuler librement sur l'esplanade après la cérémonie officielle.

Mots-clés :