Un moniteur d’un centre équestre de Pertuis (Vaucluse) a été mis en examen et écroué mercredi pour viols et agressions sexuelles de sept mineures.

Le jeune homme, âgé de 21 ans, est soupçonné d’avoir violé une adolescente de 15 ans et d’avoir agressé sexuellement cinq autres cavalières mineures qui fréquentaient le centre équestre, où celui-ci était embauché de 2013 à 2015. La justice le suspecte aussi d’avoir violé une autre fille âgée de 15 ans, en 2010, lorsqu’il était également mineur.

Interpellé en début de semaine

Le jeune homme a également été mis en examen pour corruption de mineur. « Il a fait des propositions de masturbations et de fellations en commun à un garçon de 13 ans qui a refusé », précise le procureur de la République à Avignon, Bernard Marchal.

Interpellé lundi, le suspect a été présenté devant un juge d’instruction du tribunal de grande instance d’Avignon mercredi, à l’issue de sa garde à vue au cours de laquelle il avait nié les faits.

Inconnu de la justice avant les faits

Selon la gendarmerie du Vaucluse, l’enquête de la brigade de recherches de Pertuis avait débuté cet été après les confidences d’une cavalière à ses parents.

Le jeune homme, qui n’était pas connu de la justice avant ces faits, « a été remercié [du centre équestre] avant même que l’enquête ne démarre. Manifestement, son employeur avait eu vent de quelque chose et s’en est séparé », précise la gendarmerie.

Mots-clés :