Un compteur d'électricité datant de 1910 (gauche) et le nouveau compteur "intelligent" Linky du gestionnaire du réseau électrique français de proximité ERDF
Un compteur d'électricité datant de 1910 (gauche) et le nouveau compteur "intelligent" Linky du gestionnaire du réseau électrique français de proximité ERDF - DOMINIQUE FAGET AFP

Son démarrage fait déjà coulé beaucoup d’encre. A partir de ce mardi, le nouveau compteur électrique intelligent Linky est déployé dans les foyers français par le gestionnaire du réseau d’électricité en France, ERDF. Mais ce petit boîtier suscite plusieurs critiques, comme le souligne Nicolas Mouchnino, chargé de mission énergie environnement à l’UFC-Que choisir.

>> A lire aussi: Le guide pratique des nouveaux compteurs électriques intelligents Linky

Que peut apporter le compteur électrique intelligent Linky aux consommateurs ?

Linky va leur permettre de recevoir des factures établies sur leur consommation réelle et non sur une estimation de celle-ci tous les six mois, qui nécessite ensuite des régularisations de paiement ou des remboursements. ERDF identifiera aussi plus rapidement les pannes électriques et pourra effectuer des relevés à distance ainsi que des changements de puissance du compteur.

ERDF affirme que ce compteur ne sera pas à la charge du consommateur, peut-on en être sûr ?

La fabrication et le déploiement de ce projet industriel sont estimés à 5 milliards d’euros par ERDF. Reste à espérer qu’il n’a pas sous-estimé ce coût. Nous serons vigilants sur ce point, car si c’est le cas, il est fort à craindre que le surcoût soit répercuté sur la facture des consommateurs.

Vous estimez aussi que ces nouveaux compteurs ne permettront pas aux clients de mieux maîtriser leur consommation d’électricité. Pourquoi ?

Ils pourront suivre leur consommation journalière uniquement sur internet et celle-ci sera présentée en kilowattheures. Ce qui est loin d’être parlant pour les consommateurs, qui auraient préféré qu’on leur fournisse des données en euros. Ils ne bénéficieront pas d’informations sur leur consommation en temps réel et sur ce que consomme chaque équipement de la maison, ce qui aurait pu leur permettre de baisser le chauffage ou d’éteindre des machines, le cas échéant. Par ailleurs, il est difficile de savoir si les distributeurs d’énergie étofferont leurs gammes de tarifs selon les heures, les jours ouvrés ou non… Du coup, ce nouveau compteur ne sera pas générateur d’économies pour les consommateurs.

Il est cependant prévu que les ménages précaires puissent bénéficier d’un affichage de leur consommation d’énergie en temps réel et en euros…

Il s’agit des personnes dont la facture d’énergie dépasse 10 % des revenus. Mais je ne vois pas comment cela sera possible, car pour l’heure, les fournisseurs n’ont pas la possibilité technique de transmettre ces données en temps réel sur les nouveaux compteurs. Et ERDF n’a plus le temps de les changer puisque leur déploiement a déjà démarré.

Mots-clés :