A Montreuil, la place de parking où a été retrouvée la voiture Seat noire est couverte de bris de verre, dimanche 15 novembre 2015.
A Montreuil, la place de parking où a été retrouvée la voiture Seat noire est couverte de bris de verre, dimanche 15 novembre 2015. - R. Baheux / 20 Minutes

« C’est la place de parking la plus célèbre de Montreuil maintenant. » Sur le pas de sa porte, Julien regarde les nombreux éclats de verres éparpillés le long de la chaussée de la rue Edouard-Vaillant à Montreuil. A l’endroit même où les terroristes, du groupe auteur des fusillades dans les bars et restaurants du Xe et XIe arrondissement de Paris, sont venus garer leur Seat Leon après leur raid meurtrier de vendredi soir. Un lieu facile d’accès puisqu’après un passage au-dessus du périphérique via la porte de Montreuil, il suffit de remonter la rue de Paris sur un bon kilomètre pour y parvenir.

Le parcours du véhicule reconstitué

« Ma femme est belge. Elle a vu la voiture à 11 h du matin [samedi], raconte un habitant de l’immeuble faisant face à la place. Elle est rentrée en me disant "c’est marrant, il y a une voiture avec une plaque d’immatriculation belge [les assaillants auraient poursuivi leur fuite vers la Belgique] dans la rue. On n’attend pas de famille pourtant" ». « C’est quand même très perturbant de savoir que les kalachnikovs des terroristes ont passé toute la journée à côté de chez moi », poursuit Benjamin.

>> A lire aussi : Molenbeek, foyer de radicalisation en Belgique

Pendant ce temps, les forces de l’ordre reconstituent le parcours du véhicule à l’aide des caméras de vidéosurveillance de la ville de Paris. Ce sont ces enregistrements, ainsi que les déclarations de plusieurs témoins des attaques qui auraient permis d’identifier et localiser le véhicule, affirme Europe 1. Dans la soirée de samedi, la police se présente dans l’artère qui relie les halles de la ville au stade nautique Maurice-Thorez.

« Ils nous ont expliqué qu’il fallait que l’on sorte de nos appartements qui donnent sur la rue, poursuit cet habitant de l’immeuble. On n’a pas trop paniqué parce que les policiers étaient très calmes et protecteurs. On est allé dormir avec ma femme, enceinte de sept mois, dans les coursives à l’arrière du bâtiment. » « Ils se sont activés sur la voiture avant de repartir après 2h du matin », poursuit Julien.

La place de parking où a été retrouvée la Seat noire est couverte de bris de verre, le15 novembre 2015. - R. Baheux/20 Minutes

Les enquêteurs quittent les lieux avec trois kalachnikovs, trouvées après avoir brisé les vitres de la Seat Leon, et la voiture, destinée à être analysée en profondeur par la police scientifique. Dans la matinée, les journalistes et des badauds, en provenance du marché dominical installé à une centaine de mètres de là, viennent contempler le verre pilé, désormais seule trace du passage des terroristes.

Attentats à Paris : « Pour éviter de sombrer dans la paranoïa, il faut parler et ne pas rester seul »

« On n’est pas très loin de Paris mais on se pensait quand même un petit peu à l’écart de tout ça », glisse Benjamin. A quelques mètres, la grille d’accès à la cour de l’immeuble claque bruyamment, faisant sursauter le petit attroupement. Juste à côté de la désormais place de parking la plus connue de la ville.

Mots-clés :