Le Procureur François  Molins, le 27 avril 2015
Le Procureur François Molins, le 27 avril 2015 - CHAMUSSY/SIPA

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

  • François Hollande a incriminé un «acte de guerre commis par Daesh» et l'organisation terroriste a peu après revendiqué les attaques
  • Au moins 129 personnes ont perdu la vie dans les attaques, 352 sont blessées, dont «99 en urgence vitale absolue»
  • Le père et le frère de l'un des kamikazes ont été placés en garde à vue
  • Les écoles rouvriront lundi à Paris
  • Une minute de silence sera organisée lundi à 12h dans les services publics
  • On ne sait toujours pas s'il y a des complices dans la nature

7h00: Ce live est désormais terminé. Suivez les évènements de dimanche par ICI


6h29: Un homme sauvé par son téléphone portable au Stade de France

Il a été blessé sur tout le corps par l'explosion de la charge qu'un des kamikazes a fait sauter près de lui, alors qu'il se trouvait aux abords du Stade de France vendredi soir. Sylvestre a pourtant évité le pire: un débris qui allait le toucher au visage a été stoppé par le téléphone qu'il tenait contre son oreille à ce moment-là, raconte-t-il à iTélé.


6h15: «Nous nous améliorons comme êtres humains en essayant de dominer la situation», estime Jean-Luc Mélenchon

«Pour être courageaux, il faut avoir peur. Les autres sont des inconscients», a déclaré samedi soir le leader du Front de gauche, visiblement éprouvé par les événements, dans l'émission On n'est pas couché.

 


Attentats de Paris : Mélenchon à «On n'est pas couché»


6h04: Les dirigeants du G20 contraints à l'unité malgré leurs divergences

Réunis ce dimanche en Turquie, les chefs d'Etat et de gouvernement des pays les plus riches de la planète, devront présenter un front uni contre la terreur djihadiste. Tous les enjeux du sommet sont à retrouver par ici.


5h17: Hillary Clinton veut l'union sacrée contre Daesh, pas une guerre contre l'islam

La candidate aux primaires démocrates pour la présidentielle américaine de 2016 a appelé samedi à la destruction du groupe Etat islamique tout en assurant aux musulmans que les Etats-Unis n'étaient pas en guerre contre leur religion, lors d'un débat où les attentats de Paris ont figuré en première place.


4h54: Le «safety check» de Facebook utilisé par 4,1 millions de Franciliens

En tout, 360 millions de personnes auraient été notifiées que leurs amis étaient sains et saufs. Tous les détails sur cette mesure.


4h38: Les drapeaux français envahissent Facebook

Le réseau social a activé après les attentats une option qui permet de mettre sa photo de profil aux couleurs de la France. Cette «solidarité en un clic», très populaire sur Facebook après une tragédie, est souvent critiquée comme un mouvement de réaction éphémère pour se donner bonne conscience. Notre éclairage est à retrouver ici.

 


4h13: Le décret proclamant un deuil de trois jours a été publié au Journal officiel

«Les 15 novembre, 16 novembre et 17 novembre 2015 sont déclarés jours de deuil national en hommage aux victimes des attentats commis à Paris le 13 novembre 2015», peut-on lire dans le décret paru dimanche au JO. C'est la sixième fois seulement qu'une telle mesure est décrétée sous la Ve République.

>> A lire aussi: En quoi consiste le deuil national?


4h07: Madonna pleure et chante «La vie en rose» en hommage aux victimes

La chanteuse, qui se produisait samedi soir à Stockholm, a observé une minute de silence à la mémoire des victimes des attentats. «Je suis déchirée, alors que les gens pleurent la perte d'êtres chers», a-t-elle lancé, en sanglots, expliquant qu'elle avait hésité à annuler son concert. Elle a ensuite entonné, seule sur une petite guitare aux accents de yukulélé, La vie en rose d'Edith Piaf.


3h20: Une vidéo d'un échange de tirs entre policiers et terroristes au Bataclan

Cette séquence mise en ligne par le magazine Paris Match a été filmée vendredi à 22h09, à l'angle du boulevard Voltaire et du passage Saint-Pierre Amelot, par le photographe Patrick Zachmann. Elle montre des échanges de tirs entre les forces de l'ordre et les assaillants.

 


3h09: Une minute de silence pour les victimes lors du débat démocrate aux Etats-Unis

Les candidats à la primaire démocrate en vue de l'élection présidentielle américaine de 2016 ont observé une minute de silence avant leur débat, en hommage aux victimes des attentats de Paris.

«Ce soir alors que la France est en deuil, il en va de même pour l'Amérique, et donc avant que nous commencions, nous vous demandons d'observer un moment de silence», a déclaré le présentateur. Hillary Clinton a elle appellé le monde à s'unifier contre l'idéologie djihadiste radicale.


2h39: Le frère d'un des kamikazes du Bataclan affirme qu'ils n'étaient plus en contact depuis plusieurs années

Le point sur la garde à vue et les déclarations du père et du frère d'Ismaël Omar Mostefaï, c'est par ici.

 


2h33: Ce que l'on sait d'Ismaël Omar Mostefaï, terroriste kamikaze au Bataclan

Toutes nos informations sont à retrouver ici.


1h55: Les engins d'artifice interdits en Ile-de-France

Le préfet de police de Paris a pris samedi un arrêté interdisant la vente et le transport des engins d'artifice en Ile-de-France, dans le «contexte des attentats». L'arrêté prohibe «la cession, à titre onéreux ou non, des artifices de divertissement» ainsi que leur transport par les particuliers, jusqu'au 16 novembre à minuit.

Il souligne que «le contexte des attentats meurtriers mobilise les forces de sécurité intérieure pour assurer la sécurisation générale de la région Ile-de-France et que, dès lors, elles ne sauraient être distraites de leur mission prioritaire».

«Il existe des risques d'utilisation par des individus isolés ou en réunion d'artifices de divertissement et d'articles pyrotechniques, principalement ceux conçus pour être lancés par un mortier, contre les forces de l'ordre, ainsi que contre des biens, en particulier les véhicules et les biens publics», peut-on lire dans cet arrêté qui souligne la nécessité de «prévenir ces désordres».


1h47: Un hommage depuis l'espace

L'astronaute Scott Kelly, qui séjoune à bord de la Station spatiale internationale, a tweeté une photo de Paris vue de l'espace avec ce texte: «Choqué et attristé par les attaques terroristes à Paris. Nous sommes avec la France depuis la Station spatiale. Nos pensées vous accompagnent.»


0h52: Une troisième victime Belge des attentats

«Un troisième victime belge, ayant aussi la nationalité française, est à déplorer», a indiqué sur Twitter le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, sans plus de détails. Selon la radio publique RTBF, il s'agit d'un homme.


0h41: Des rassemblements de solidarité au Canada

A Toronto, Ottawa, Québec, Montréal ou encore dans des plus petites villes, les Canadiens et beaucoup de ressortissants français ont rendu hommage aux victimes samedi.

«La France est en deuil, la présence de nombreux élus à nos côtés montre que nous sommes debouts, nous ne nous laisserons pas abattre par la haine», a assuré la consule de France à Montréal, Catherine Feuillet. «Montréalaises, Montréalais, nous sommes tous parisiens», a déclaré Anie Samson, adjointe au maire de la métropole québécoise.


0h25: Zlatan Ibrahimovic rend hommage aux victimes

L'attaquant suédois du PSG a dit samedi avoir pensé aux victimes des attentats de Paris, alors qu'il disputait avec la Suède une rencontre de qualification à l'Euro-2016 contre le Danemark. «C'est triste et tragique, c'est quelque chose qui ne devrait pas arriver. Je suis derrière tous ceux qui ont été touchés», a déclaré le joueur.


0h21: Il faut viser «l'ensemble des capacités» du groupe Etat islamique, estime Jean-Yves Le Drian

La France doit viser «l'ensemble des capacités» du groupe Etat islamique, des centres d'entraînement à ses terminaux pétroliers, estime le ministre de la Défense dans un entretien au Journal du Dimanche.

«La France a été frappée par un acte de guerre», a réagi le ministre, rentré en urgence de Bretagne où il faisait campagne pour les élections régionales. «Daech est une véritable armée terroriste et nous devons la combattre partout sans relâche», a-t-il ajouté.


00h15: Niveau d'alerte maximal en Belgique pour les grands événements

Le degré d'alerte a été porté de 2 à 3, le niveau maximum, pour les événements réunissant un grand nombre de personnes, tels que les rencontres sportives ou les manifestations officielles, annonce le gouvernement belge. Cela signifie «une menace crédible et potentiellement imminente», a déclaré à l'AFP Frédéric Cauderlier, le porte-parole du Premier ministre Charles Michel, alors que les premiers résultats de l'enquête semblent établir des liens entre les auteurs des attentats et la Belgique.


23h50: Ce que l'on sait sur les opérations en cours et les gardes à vue

On fait le point ici.


23h02: Le père et le frère d'un des kamikazes du Bataclan en garde à vue (proches enquête)

Le père et le frère du kamikaze du Bataclan formellement identifié ont été placés en garde à vue samedi soir et des perquisitions sont actuellement en cours à leurs domiciles, a appris l'AFP de sources proches de l'enquête. Les opérations, menées par la sous-direction antiterroriste (SDAT) et les policiers de la force d'intervention du Raid, sont en cours au domicile du père de ce Français de 29 ans à Romilly-sur-Seine (Aube) et à celui de son frère à Bondoufle (Essonne), ont expliqué ces sources.


22h59 : Selon iTélé et BFMTV, un proche du terroriste français identifié aurait été interpellé à Courcouronnes (Essonne), la ville dont était originaire l’assaillant.


22h47: Les Parisiens affluent encore au croisement de la rue du Faubourg du Temple et de la rue de la Fontaine au Roi, où deux autels ont été édifiés. L'un devant le café Bonne Bière (photo), l'autre devant la pizzeria Cosa Nostra.


22h36: Des perquisitions seraient en cours dans l'Aube à Romilly-sur-Seine au domicile d'un membre de la famille d'un des terroristes identifiés


22h03 : Fausse alerte dans le XVe arrondissement à l’hôtel Pullman Tour Eiffel. 

 

Un serveur du café Chez Ribe, situé à quelques mètres de l’hôtel Pullman Tour Eiffel nous confirme l’intervention de la police : « Il y a une heure environ, la police nous a dit de ne pas sortir du café puis est revenue pour nous dire que l’intervention était terminée sans donner plus d’explications ». Le ministère de l'Intérieur confirme la fausse alerte.


21h25: Qui est Ismael.M, le terroriste français de 30 ans identifié par les services de renseignement ? 


21h23: Reportage sur les rassemblements spontanés dans le Xe et XIe arrondissements de Paris au lendemain des attaques terroristes


20h54 : Le déroulé des attaques terroristes de vendredi soir à Paris, minute par minute, détaillé par notre journaliste, est à retrouver ici


20h52: Une étudiante américaine en design, parmi les victimes annonce le Time


20h47: L'un des terroristes du Bataclan, un Français de 30 ans, faisait l'objet d'une fiche S. Mais à quoi sert la Fiche S? Réponse ici 


20h36 : Le célèbre Metropolitan Opera à New York a interprété la Marseillaise avant d’entamer son concert.


20h33 : Retrouvez le bilan de la conférence de presse du procureur de Paris François Molins par notre journaliste Vincent Vantighem, à lire ici : Attentats de Paris : Il y avait trois équipes de terroristes « vraisemblablement coordonnées »


20h29: « Il faut expulser tous ces imams radicalisés » et « déchoir de la nationalité ceux qui bafouent ce qu'est l'âme française » affirme Manuel Valls

 


20h26: Deux migrants, enregistrés en Grèce, recherchés par la police dans le cadre des attentats de Paris (police grecque)


20h24: Les élections régionales se tiendront assure Manuel Valls


20h20 : « Je souhaite qu’aucun français, qu’aucun compatriote ne doute de notre détermination »


20h18: «La COP 21 (...) qui fait et qui fera de Paris la capitale du monde, se tiendra» (Valls)


20h17: « Nous devons nous attendre à d'autres répliques » des  «terroristes » 


20h16 : « Il n’y aura pas un moment de répit pour ceux qui s’attaquent aux valeurs de la République (…) aujourd’hui plus que jamais c’est l’unité et le rassemblement qui est notre bouclier »


20h13: « Il y aura deux moments importants dans les jours qui viennent: le prolongement sans doute, de l'état d'urgence (...) et le prolongement de notre action avec la volonté de toucher et d'anéantir Daesh. L'ennemi c'est Daesh »


20h12 : « Les cinq attentats que nous avons déjoués, étaient aussi pour la plupart d’entres eux, organisés et planifiés »


20h11: « Dans ces moments-là, où nous pouvons subir d'autres attaques (...) vous n'entedrez aucun mot qui peut remettre en cause les forces de l'ordre, nos services de renseignement » (Manuel Valls)


20h10: Manuel Valls: « Nous sommes en guerre et parce que nous sommes en guerre nous prenons des mesures exceptionnelles (...) Nous répondrons au même niveau que cette attaque »


20h10: Manuel Valls s'exprime sur le plateau du journal de TF1


20h05: Un britannique serait décédé vendredi dans les attaques annonce l'agence Reuters


20h00: Une instruction a été ouverte en Belgique pour attentat terroriste


19h43 : Un rassemblement spontané Place de la République se poursuit


19h40 : Le chef du Hezbollah condamne « fermement » les attentats


19h25: Sept terroristes tués au cours des attaques (procureur) et non huit comme précédemment annoncé


19h25 : « Il s’agissait vraisemblablement de trois équipes coordonnées » (procureur)


19h24: Les trois individus interpellés en Belgique ne sont pas connus des services français


19h22: « Ce matin même, le propriétaire de la Polo immatriculée en Belgique a été contrôlé au volant d'une autre voiture, en compagnie de deux autres personnes »


19h21: Le terroriste dont le passeport syrien a été retrouvé n'a jamais été connu des services français (procureur)


19h19 : « A 00h20, l'assaut est donné au Bataclan par la BRI et le Raid. Trois terroristes sont tués, un par des tirs des forces de l'ordre et les deux autres en déclenchant leurs ceintures explosives. On dénombre 89 morts et plusieurs dizaines de blessés»

 

« A ce stade de l'enquête un terroriste auteur de la tuerie au Bataclan a été formellement identifié, grâce aux empreintes retrouvées sur un doigt sectionné. Il s'agit d'un individu né le 21 novembre 1985 à Courcouronnes en Essonne (…) cet individu n'a jamais été incarcéré mais son casier judiciaire fait état de plusieurs mentions. Il a fait l’objet en 2010 d’une Fiche S »


19h18: « A 21h40, au 253 boulevard Voltaire, un kamikaze portant le même dispositif explosif que les deux autres se fait exploser. Une personne est grièvement blessée. Toujours à 21h40, une Polo noire arrive aux abords du Bataclan. Des individus font irruption dans la salle de spectacle et tirent plusieurs rafales dans la fosse. Une prise d'otage commence. Les terroristes ont évoqué la Syrie et l’Irak. »

 

« A 21h53, rue de la Cokerie à Saint-Denis aux abords du stade de France, une troisième explosion retentie. Le corps d'un kamikaze muni du même dispositif que les autres est retrouvé sur place. » 

 

 


19h18 : « A 21h36, le restaurant La Belle Equipe est à son tour pris pour cible avec un bilan très lourd puisqu'on dénombre 19 morts, toujours dûs aux tirs d'un fusil d'assaut de type Kalachnikov. Une Seat noire est à nouveau aperçue sur les lieux » 

 

 


19h17 : «A 21h30, porte H du stade de France, une deuxième explosion retentit. Le corps d’un kamikaze, muni d’un dispositif identique au premier, est retrouvé sur place. Toujours à 21h30, à l’angle de rue de la Fontaine au Roi et de la rue du Faubourg du Temple, le bar La Bonne bière est pris pour cible. On dénombre cinq morts et huit blessés en urgence absolue. Deux individus sont également aperçus dans une Seat noire»


19h16 : «A 21h25, rue Alibert, le Carillon et le Petit Cambodge sont victimes de tirs de type Kalachnikov. Des individus à bord d'un véhicule noir pouvant être une Seat de type Leon sont décrits par des témoins. On retrouve une centaine de douilles.

Le bilan s’établit à 15 personnes tuées et plus de 10 personnes blessées en état d'urgence absolue »  


19h14 : « Voici le déroulé des événements. A 21h20, une 1ere explosion a lieu à la porte D du stade de France. Deux corps sont retrouvés sur place, celui d'un kamikaze muni d'un dispositif avec de l'explosif de type TATP, des piles et un détonateur, et le corps d'un passant soufflé par l'explosion » 


19h13: L'enquête ne fait que débuter, le recueil des témoignages n'est pas terminé annonce François Molins


19h13: 22 magistrats mobilisés par le parquet de Paris


19h11 : Le procureur de Paris donne un nouveau bilan « provisoire et évolutif » de 129 morts et de 352 personnes blessées dont 99 en état d’urgence absolue


19h10: « La lutte contre le terrorisme est une préoccupation de tous les instants pour chacun »


19h09: Le procureur François Molins entame sa conférence de presse


19h07: Le journali Libération dévoile sa une spéciale pour son édition de dimanche


18h59: Les voyages scolaires annulés jusqu'au 22 novembre, réouverture des écoles lundi et mise en place d'une cellule psychologique


18h54: La conférence de presse du procureur François Molins devrait débuter à 19h


18h51: La place de la République est évacuée par mesure de sécurité selon nos journalistes présents sur place


18h44 L'Union européenne appelle à observer une minute de silence lundi

Bruxelles a invité samedi «tous les Européens» à observer une minute de silence lundi à 12h  en hommage aux victimes des attentats de Paris, dans une déclaration des dirigeants de l'UE publiée par la Commission européenne. «L'Union Européenne est profondément choquée et en deuil après les attaques terroristes de Paris. Il s'agit d'une attaque contre nous tous. Nous ferons face à cette menace ensemble, avec tous les moyens nécessaires et une détermination sans faille», ajoute cette déclaration.


18h41 Les questions au gouvernement seront consacrées aux attentats mardi à l'Assemblée nationale

La loi Santé attendra. La séance de questions au gouvernement devrait être consacrée mardi  aux attentats de Paris. L'Assemblée nationale reprendra ses travaux ce jour-là, au lendemain du Congrès qui réunira les deux chambres du Parlement à Versailles pour une allocution solennelle du président François Hollande. Initialement, les députés devaient entamer l'examen en deuxième lecture du projet de loi Santé lundi après-midi. Ils devaient aussi procéder mardi après-midi au vote sur l'ensemble du projet de budget de l'État pour 2016 après sa première lecture.


18h34 Plusieurs arrestations à Bruxelles liées aux attaques

Le ministre de la justice Belge vient de confirmer que plusieurs arrestations avaient eu lieu à Bruxelles en lien avec les attentats de vendredi à Paris. Selon les informations du Monde, les enquêteurs pensent avoir remonté le fil d’une deuxième équipe de tireurs, qui serait parvenue à s’enfuir vers la Belgique dans la nuit de vendredi à samedi.


18h27 Le gouvernement belge confirme que les perquisitions à Bruxelles sont liées aux attentats de Paris

Koen Geens, le ministre de la Justice a confirmé lors d'une interview accordée à la VRT que ces perquisitions avaient un lien avec la voiture dont la plaque d'immatriculation belge avait été identifiée vendredi soir au Bataclan. «Le véhicule qui aurait été loué. Ces perquisitions auraient pour but de retrouver le loueur» relate la RTBF. Un second véhicule belge aurait également repéré dans le Xe arrondissement mais le ministre ne confirme pas si une partie des terroristes serait de nationalité belge.


18h15 La préfecture de police des Yvelines dément qu'un barrage ait été forcé

La rumeur avait circulé en début d'après-midi.


18h04 Les établissements culturels et sportifs resteront fermés dimanche à Paris

La ville de Paris a annoncé samedi que les piscines, bibliothèques et autres établissements  culturels et sportifs resteront fermés demain dimanche.

 

La prefecture avait demandé un peu plus tôt que les marchés de rue soient interdits dans la capitale jusqu'à jeudi.


18h01 Les directeurs du Bataclan «effondrés»

Les responsables de la salle de concert parisienne qui a été ciblée par les attentats terroristes de vendredi vient de publier un communiqué court et poignants. «Nous sommes effondrés», écrivent les deux hommes avant de s'associer à la douleur des familles des victimes.


17h52 La rédaction de «Charlie Hebo» exprime «son effroi» et de «sa révolte»

L'équipe du journal satirique ciblée par les attentats du 7 janvier a publié un communiqué samedi. «Toute l'équipe de Charlie Hebdo fait part de son effroi et de sa révolte après les attentats qui se sont déroulés vendredi 13 novembre à Paris», a-t-elle déclaré dans un communiqué. «Charlie Hebdo s'associe à la douleur des victimes et leur adresse son soutien total ainsi qu'à leur famille», a ajouté l'équipe du journal. Le journal «condamne une fois de plus cette violence terroriste au service de l'idéologie totalitaire islamiste, qui n'a d'autre but que de détruire les valeurs de la démocratie et de la République», poursuit le communiqué.


17h45 Où en est l'enquête ? Que sait-on sur les assaillants ? 

Passeport syrien, plaques belges… La police commence à accumuler des indices. 20 Minutes fait le point sur les avancées des enquêteurs.

 


17h42 Air France annonce qu’il maintient l’ensemble de ses vols et donnent des consignes aux voyageurs
 Air France annonce dans un communiqué que les contrôles d’identité sont renforcés. « Il est demandé aux passagers d’anticiper leur arrivée à l’aéroport de Paris Charles-de-Gaulle de 3 heures et d’être en possession d’une pièce d’identité valide », annonce Air France, qui précise que les voyageurs qui souhaitent reporter leur voyage peuvent bénéficier de « mesures commerciales ».
 

 


17h41 Les Foo Fighters annulent leur tournée européen


17h28 Le passeport syrien retrouvé près du stade de France a été enregistré en Grèce

Le ministre grec à la protection des citoyens a annoncé que le détenteur du passeport syrien retrouvé près du lieu de l'attaque au Stade de France à Paris avait été à Lesbos en Grèce le 3 octobre 2015 selon les règles définies par le sommet européen sur les réfugiés.


17h22 Un homme aurait été arrêté à Bruxelles selon la télévision Belge

L'information est encore au conditionnel mais selon une source de la RTBF un homme a été arrêté au cours des perquisitions qui sont en cours dans la capitale Belge dans le quartier de Molenbeek. Et ces persquisitions seraient bien en lien avec les attentats de Paris.


17h19 Au moins deux jeunes Tunisiennes parmi les victimes des attaques

Selon un «bilan encore provisoire, au moins deux Tunisiens ont été tués» lors de cette vague d'attentats dans la capitale française, a déclaré à l'AFP un responsable du ministère, Naoufel Laabidi, confirmant des informations de presse. Les deux victimes, originaires de Menzel Bourguiba près de Bizerte (nord), sont des soeurs, âgées de 34 et 35 ans, qui vivaient dans la région du Creusot (centre-est), a-t-il ajouté. Vendredi soir, ces deux jeunes femmes fêtaient l'anniversaire d'une amie à Paris au moment des attentats, selon un proche cité par la radio Mosaïque FM.


17h05 Un Français arrêté en possession d'une arme à l'aéroport londonien de Gatwick

Un Français a été arrêté samedi à l'aéroport londonien de Gatwick en possession d'une arme, a annoncé la police locale dans un communiqué. «Ce qui semble être une arme à feu a été récupéré dans les effets de l'homme», un Français âgé de 41 ans et originaire de Vendôme, a ajouté la police, en précisant qu'elle vérifiait «l'état de fonctionnement de l’arme »


17h05 Des opérations de la police dans un quartier de Bruxelles liées aux attaques de Paris

Les télévisions belges RTBF et RTL indiquent que des opérations de la police belge sont en cours samedi après-midi dans le quartier de Molenbeek à Bruxelles, liées à la vague d'attaques à Paris. La RTBF, citant une source anonyme, précise que des perquisitions sont en cours dans ce quartier populaire et qu'un homme a été arrêté au cours de ces opérations


Vous pouvez suivre notre live précédent par ici


Mots-clés :