Attaques multiples à Paris
Attaques multiples à Paris - 20 minutes - Slideshow

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.


07H10 : Ce live est maintenant terminé. 

Vous pouvez désormais suivre le déroulé de la journée en direct par ICI


06h31: Le président iranien dénonce «des crimes contre l'humanité»

Hassan Rohani, président de l'Iran, a condamné samedi matin des «crimes contre l'humanité». «Au nom du peuple iranien, qui a été lui-même victime du terrorisme, je condamne avec vigueur ces crimes contre l'humanité et présente mes condoléance au peuple français endeuillé et au gouvernement». Il a par ailleurs reporté son voyage officiel en Europe.


6h26: Au moins 82 morts au Bataclan

L'AFP assure que selon un bilan encore provisoire, la fusillade dans la salle de concert du Bataclan aurait fait au moins 82 morts.


6h14: Le Japon est « choqué » et en « colère »

 

Le Japon s'est déclaré samedi « choqué » et « en colère » après les attentats meurtriers de Paris vendredi soir et s'est engagé à travailler avec la communauté internationale dans la « prévention du terrorisme ».


Le gouvernement est « choqué et en colère » que « des actes de terrorisme inhumains et odieux aient fait tant de victimes » et travaillera avec la communauté internationale à « la prévention du terrorisme », a déclaré à la presse le porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga.


6h06: Les Etats-Unis aussi soutiennent la France


A New-York, San Francisco ou Dallas, les Américains soutiennent la France après les tragiques événements du 13 novembre.


05h45: Un rassemblement en solidarité aux victimes à Montréal

 

Un demi-millier de personnes se sont spontanément rassemblées vendredi soir à Montréal en solidarité aux victimes et au peuple français après les attaques perpétrées à Paris quelques heures plus tôt, a constaté l'AFP. « Nous ne cèderons pas » et nous « défendrons nos valeurs », a lancé Catherine Feuillet, consule générale de France à Montréal, à une foule qu'une pluie fine n'avait pas découragée. « Jamais nous ne cèderons au chantage », a déclaré à ses côtés le maire de Montréal Denis Coderre.

 

Puis la foule a doucement entonné l'hymne national français, «la Marseillaise», avant d'observer une minute de silence en mémoire des victimes des attaques dans différents points de Paris, qui ont fait au moins 120 morts et plus de 200 blessés selon un bilan provisoire.

 


05h25: La Chine s'est déclarée « profondément choquée »

 

La Chine s'est déclarée « profondément choquée » par les attentats meurtriers de Paris vendredi soir et « condamne vigoureusement ces attaques terroristes », le président Xi Jinping adressant par ailleurs ses « profondes condoléances » à la France après « un acte barbare ». « La Chine est profondément choquée par cette série d'attaques terroristes meurtrières », que Pékin « condamne vigoureusement », a indiqué Hong Lei, porte-parole de la diplomatie chinoise, dans un communiqué publié sur le site du ministère des Affaires étrangères.

 

Les médias d'Etat chinois ont par ailleurs rapporté un message de condoléances du président Xi Jinping à l'attention de son homologue français François Hollande.


05h05: Voici une infographie pour situer les différents attentats à Paris ce vendredi 13 novembre.


 


04h53: Le groupe qui jouait au Bataclan ne fait pas partie des victimes

Le groupe américain Eagle of Death Metal, qui donnait un concert vendredi soir au Bataclan, ne fait pas partie des victimes. Contactée par le Washington Post, la mère du batteur Julian Dorio a affirmé que son fils était sain et sauf, à l'instar des autres musiciens.

 

 


04h41: Notre reportage avec les rescapés du Bataclan

«On calculait le temps que ça prenait et on se disait, le temps passe, dépêchez-vous les gars». Avec les rescapés du Bataclan.


04h27: Huit «terroristes» sont morts dans les attentats de Paris, selon une source proche de l'enquête citée par l'AFP.
 

Huit « terroristes » sont morts vendredi soir dans les attentats de Paris, dont sept en se faisant exploser, selon les constatations des enquêteurs samedi peu avant 4h30, a affirmé à l'AFP une source proche de l'enquête.

Quatre de ces assaillants sont morts dans la salle de concerts du Bataclan, dont trois en actionnant une ceinture d'explosifs, le dernier étant tué lors de l'assaut des forces de l'ordre. Au Stade de France, trois kamikazes sont morts, et un autre boulevard Voltaire, a détaillé la source.


04h25: Selon l'AFP, François Hollande s'est entretenu avec Barack Obama sur leur engagement dans la lutte antiterroriste
 

François Hollande s'est entretenu à propos des attentats de Paris avec son homologue américain Barack Obama et les deux dirigeants ont réaffirmé leur engagement mutuel dans la lutte antiterroriste, a indiqué à l'AFP l'entourage du président français.
 

« Barack Obama voulait faire part de son soutien au peuple français face à cette terrible tragédie et François Hollande lui a fait part de ce qui s'était passé », a indiqué cette source. « Ils ont réaffirmé leur engagement à travailler étroitement dans la lutte contre le terrorisme. Les deux pays vont continuer à échanger des informations dans les prochaines heures et les prochains jours », a-t-elle ajouté.


04h20: Les rescapés du Bataclan recueillis dans une cellule psychologique

 

Notre envoyée spéciale à la salle des fêtes du XIe arrondissement raconte comment les rescapés de la fusillade du Bataclan sont recueillis par une cellule psychologique, emmitouflés dans des couvertures de survie.


04h12: Un nouveau bilan

Selon l'AFP, qui cite une source proche de l'enquête, le bilan des attaques est de 120 victimes, plus de 200 blessés dont 80 graves.


04h00: Ce que l'on sait sur les assaillants

Combien étaient-ils? Restent-ils des hommes en fuite? Ont-ils laissés un message? Que sait-on de leur mode opératoire?


03h59: Le ministère de l'Intérieur met en place un service de témoignages

"Suite aux récents événements, toute information et renseignement peuvent être utiles pour faire progresser l'enquête, identifier les victimes et prévenir de nouveaux actes. Vous êtes sans nouvelles d'un proche et souhaitez signaler sa disparition, remplissez le formulaire en ligne en cliquant sur le bouton ci-dessous, vous serez recontacté rapidement par un officier de police judiciaire. Si vous êtes en possession d'éléments, vous pouvez les communiquer de façon anonyme par le biais de ce site".


03h40: Air France maintien ses vols de et vers la France

La compagnie Air France a annoncé qu'elle maintenait ses vols depuis et vers la France, en dépit des attentats de Paris qui ont fait au moins 120 morts vendredi soir. «Suite aux événements survenus en région parisienne le 13 novembre, Air France confirme que l'ensemble de ses vols de/vers la France à venir est maintenu», a annoncé la compagnie aérienne dans un communiqué.

«Des retards au départ et à l'arrivée sont à prévoir suite aux renforcements des contrôles aux frontières par les autorités. Il est demandé aux passagers d'anticiper leur arrivée à l'aéroport et d'être en possession une pièce d'identité valide», poursuit le texte. «En cas d'évolution de la situation, Air France tiendra informés ses clients dans les plus brefs délais», ajoute Air France.


03h35: Les unes des quotidiens de samedi


03h33: Un chauffeur de VTC a filmé la fusillade de la rue de Charonne


"Recule, ça tire" Un VTC filme l'attaque rue de Charonne


03h21: Le bilan des victimes, site par site

Selon le procureur de la République de Paris, François Molins, le bilan pourrait «atteindre voire dépasser les 120 morts». «L'enquête va s'attacher à déterminer ce qu'il s'est passé sur six sites: au Stade de France (quatre morts dont trois assaillants, ndr), boulevard de Charonne avec 18 morts, boulevard Voltaire avec 1 décès, rue Alibert avec 14 décès et rue de la Fontaine au Roi avec 5 morts», a détaillé François Molins. Avec la prise d'otages dans la salle de spectacle du Bataclan, qui s'est terminée par un assaut de la police, le bilan est «extrêmement lourd», pas encore précis, mais pourrait concerner plusieurs dizaines de personnes.


03h20: Mobilisation totale des forces de l'ordre

Selon notre envoyé spécial au ministère de l'Intérieur, ont été mobilisés : 400 sapeurs pompiers de Paris, 280 renforts venus d'en dehors de Paris, tout le 36 Quai des Orfèvres, 800 personnels de la préfecture de police, et 200 personnels de la gendarmerie mobile.

03h13: Quatre morts au Stade de France dont trois assaillants

Quatre personnes sont mortes dans le secteur du Stade de France, dont «sans doute trois terroristes» ayant pris part aux attaques de Paris vendredi soir, selon un bilan communiqué à 03H00 par une source proche de l'enquête. Les explosions du Stade de France, à Saint-Denis, au nord de Paris, sont l'oeuvre au moins pour l'une d'entre elles d'un kamikaze, avaient auparavant indiqué des sources policières. La première s'est produite à 21H20, alors que se déroulait dans l'enceinte le match amical France-Allemagne devant 80.000 spectateurs.


03h10: Les assaillants du Bataclan ont actionné des ceintures d'explosif

Les quatre assaillants du Bataclan morts, dont trois en actionnant leurs ceintures d'explosifs, indique à l'AFP la préfecture de police de Paris.


03h09: Au Bataclan, une boucherie, selon un témoin

Notre envoyé spécial au Bataclan a pu recueillir le témoignage de spectateurs ayant pu fuire la salle de concert. Ils évoquent «une boucherie», et parlent de «gens qui hurlaient comme s'is étaient torturés». A lire ici.


02h53: Pour Anne Hidalgo, Paris «debout» malgré la «douleur» et le «deuil»

«Ce soir c'est le moment de la douleur, des pleurs, du deuil, mais Paris est là, debout», a affirmé la maire de Paris Anne Hidalgo (PS), après les attaques qui ont frappé la capitale et fait au moins 120 morts. «Je sais que les Parisiens, qui vont souffrir avec ceux qui sont tombés ce soir, sauront aussi se relever pour être d'abord aux côtés des victimes, et pour montrer que cette liberté, cette liberté qu'il y a dans notre ville, cette joie de vivre qu'il y a dans notre ville, ils ne l'atteindront pas», a déclaré Mme Hidalgo aux médias, après s'être rendue dans la nuit près de la salle de concert du Bataclan dans le XIe arrondissement de la capitale.


02h48: Israël «aux côtés» de la France

Israël se tient «aux côtés» de la France dans la «guerre commune contre le terrorisme», a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu après les attentats de Paris.

«Israël se tient aux côtés du président François Hollande et du peuple français dans la guerre commune contre le terrorisme», a indiqué M. Netanyahu en présentant ses condoléances, au nom du peuple israélien, aux familles des victimes et en souhaitant un prompt rétablissement aux blessés.


02h43: Les rescapés du bataclan partent pour être intérrogés par la police


02h33: «Un niveau de sophistication et de complexité extrêmement inquiétant»

Pour François Heisbourg, conseiller spécial à la Fondation pour la recherche stratégique de Paris, les attaques de vendredi soir à Paris sont d'une complexité que personne ne pouvait imaginer. Son interview par ici.


02h29: Fermeture de tous les équipements de la ville de Paris

La mairie de Paris vient d'indique sur Twitter la fermeture, samedi, de tous les équipements de la ville : Ecoles, musées, bibliothèques, gymnases, piscines, marchés alimentaires.


02h28: Cinq terroristes «neutralisés»

Selon le procureur, cinq terroristes ont été «neutralisés». Par ailleurs, une enquête pour assassinats en relation avec une entreprise terroriste a été ouverte.


02h22: François Hollande de retour au ministère de l'Intérieur

Le président François Hollande est retourné dans la nuit de vendredi à samedi au ministère de l'Intérieur pour poursuivre l'évaluation de la situation après les attaques terroristes sans précédent qui ont fait au moins 120 morts à Paris vendredi soir, a-t-on appris auprès de l'Elysée.

Après s'être rendu à la salle de spectacle du Bataclan, où s'est déroulée une sanglante prise d'otages, le chef de l'Etat est retourné à la cellule de crise du ministère de l'Intérieur pour «un nouveau point» de la situation, a précisé la présidence.


02h18 : La Protection civile s'est installée place Léon-Blum

Notre envoyé spécial dans le 11e a pu constater que la Protection Civile s'était installée Place léon-Blum, à quelques dizaines de mètres du Bataclan.


02h09: Que s'est-il passé au Stade de France?

Notre envoyé spécial au Stade de France, qui était présent au départ pour couvrir la rencontre entre la France et l'Allemagne, fait le point sur les évènements autour de l'enceinte.


02h05: François Hollande promet un combat «impitoyable»

 

Arrivéau Bataclan, le président François Hollande vient de déclarer que la France allait «mener le combat, il sera impitoyable» face aux terroristes. «Nous voulions être là, parmi ceux qui ont vu ces choses atroces», a affirmé le chef de l'Etat.


02h04: Mise en place d'un numéro vert

 

La préfecture de police a mis en place dans la nuit de vendredi à samedi un numéro vert d'information au public (0800 40 60 05) après les attentats meurtriers à Paris, a annoncé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. «Les personnes qui se trouvent à leur domicile, chez des proches ou dans des locaux professionnels en IDF, doivent éviter de sortir sauf nécessité absolue», a rappelé le communiqué.


02h02: 1500 militaires mobilisés

 

L'Elysée a annoncé la mobilisation de «1.500 militaires supplémentaires», après les fusillades qui ont fait au moins 120 morts vendredi soir dans Paris.

«Un conseil de défense a été convoqué ce samedi à 9h. D'ores et déjà 1500 militaires supplémentaires ont été mobilisés», écrit la présidence dans un communiqué.


02h00: Un bilan provisoire de 120 morts dont quatre assaillants

 

Selon une source proche de l'enquête, le bilan s'élève désormais à au moins 120 personnes tuées. Parmi elles, quatre assaillants présumés sont morts: trois à l'intérieur de la salle de spectacle du Bataclan où les forces de l'ordre ont donné l'assaut pour mettre fin à une prise d'otages et un autre qui s'est fait exploser dans le secteur du Stade de France, ont expliqué d'autres sources proches de l'enquête.


01h58: Lourd bilan rue de Charonne

 

Selon notre envoyé spécial sur place, les tirs à la terrasse du restaurant La Belle Equipe, rue de Charonne, dans le 11e arrondissement, ont également été très meurtriers. Une source policière indique qu'il y aurait une vingtaine de victime. Un témoin raconte qu'après avoir ouvert le feu sur le restaurant, les assaillants "ont tiré sur des gens dans les voitures qui attendaient au feu rouge".


01h52: Daesh célèbre «le 11 septembre français»

«Souvenez-vous, souvenez-vous du 14 novembre à Paris. Ils n'oublieront jamais ce jour comme le 11 septembre pour les Américains», écrivent en ligne des sympathisants de l'organisation de l'Etat islamique, indique la directrice de SITE, Rita Katz.


01h51: Au Petit Cambodge, «il y avait plein de monde par terre, plein de sang»

 

Témoignage de Zacharia, 20 ans, recueilli par notre envoyé spécial, présent à proximité du restaurant le Petit Cambodge.

«J’ai entendu des coups de feu, y’avait plein de monde qui courait. Je suis arrivé à l’angle de la rue Bichat où il y a un bar. Il y avait plein de monde par terre, plein de sang. Ceux qui ont tiré étaient déjà partis, je les ai pas vu . Y’ avait plein de gens morts, une dizaine, devant le Petit Cambodge, ils étaient par terre. La police est arrivée , des gens ont aidé les blessés, la police a fait un barrage, ils ont mis un drap blanc. J’ai entendu les fusillades, c’étaient des Kalach c’est  sûr. J’ai couru, quand je suis arrivé c’était déjà fini».


01h42: Les riverains tweetent des photos du président au Bataclan


01h41: Le  président François Hollande est arrivé au Bataclan

 

Le président François Hollande est arrivé à la salle de spectacle parisienne du Bataclan et s'entretenait avec les secouristes ayant pris en charge les nombreuses victimes de la prise d'otages survenue vendredi soir, a-t-on appris auprès de l'Elysée. Accompagné du Premier ministre, Manuel Valls, du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, de la ministre de la Justice, Christiane Taubira, ainsi que du préfet de police et du maire de Paris, Anne Hidalgo, le chef de l'Etat «faisait le point» avec le chef des pompiers et du Samu, a indiqué l'Elysée.


01h37: Le Conseil du culte musulman condamne « avec la plus grande vigueur » des « attaques odieuses et abjectes »


01h37: Le Consil du culte musulman condamne les attaques

 

Le Conseil du culte musulman condamne «avec la plus grande vigueur» des «attaques odieuses et abjectes». «Devant la gravité de la situation, le CFCM appelle la Nation toute entière à l'unité et à la solidarité», écrit dans un communiqué l'instance, qui appelle les «musulmans de France à prier pour que la France puisse faire face à cette terrible épreuve dans le calme et dans la dignité».


01h32: Toutes les manifestations suspendues jusqu'à nouvel ordre


01h29 : Tous les médecins de l’hôpital public Lariboisière ont été rappelés selon nos journalistes présents sur place


01h27: Un système d'alerte est lancé par Facebook


01h24: Le conseil des ministres spécial a débuté à l'Elysée. L'Etat d'urgence est déclaré avec effet immédiat


01h21: La Préfecture met en place un n° spécial et lance un appel à témoins


01h19: François Hollande se rendent au Bataclan avec Manuel Valls, Bernard Cazeneuve et ChristianeTaubira (Elysée)


00h16 : Trois assaillants auraient été tués selon des sources policières


01h12: Une centaine de morts au Bataclan selon la police


01h11: Tous les voyages scolaires annulés ce weekend en France (ministère)


00h59: 6 lignes de Noctilien interrompues en région parisienne et dans la capitale


00h56: Hollande annule son déplacement au G20 en Turquie et sera représenté par Fabius et Sapin 


00h55: Les deux assaillants auraient été tués annonce BFMTV et plusieurs dizaine de morts dans le Bataclan annonce iTélé


00h52: L'Elysée annonce qu'un conseil de Défense se réunira samedi matin


00h49: L'assaut au Bataclan serait terminé


00h45: Tous les établissements scolaires et universitaires d'Ile-de-France seront fermés samedi

L'académie de Paris l'a annoncé sur son compte Twitter, après la vague d'attentats de vendredi soir dans la capitale. « Les cellules de crise des trois académies d'Ile-de-France » (Paris, Créteil, Versailles) « sont activées », ajoute le rectorat.


00h40: Le PS et le FN annoncent qu'ils suspendent leurs campagnes aux éléctions régionales


00h37: Un numéro d'urgence est mis en place par la mairie de Paris


00h33: L'assaut policier au Bataclan serait en cours selon la direction centrale de la police


00h31: Un témoin au Bataclan: « Ils ont tiré en plein dans la foule en criant Allahou Akbar » précise l'AFP


00h27: Des attaques seraient menées sur sept points différents anononce un proche de l'enquête


00h20: Où ont-eu lieu les attaques simultanées de Paris ce vendredi soir?


00h18: L'Etat d'urgence décrété peut être instauré pendant 12 jours au maximum


00h17: Le Conseil des ministres exceptionnel a débuté (Elysée)


00h16: Témoignage d'un gérant de la rue Godefroy Cavaignac (XIe)

« Je venais de garer mon scooter quand mon attention a été retenue par les étincelles qui sortaient d'une camionnette blanche, en travers de la route, au carrefour. Pour moi, ça partait de là. C'était un bruit de malade, comme des coups de tonnerre, terrifiant. Et puis il y a eu un silence de dingue et j'ai vu les gens sur la terrasse de La Belle Equipe, qui bougeaient trop violemment. Je suis allé voir... Et j'ai vu... tous ces gens par terre... du sang partout... C'était terrible. L'horreur totale. Je suis allé au resto, on s'est tous retranchés. Une jeune femme est arrivée chez nous: elle avait laissé ses potes sur la terrasse de La Belle Equipe, elle n'a plus aucune nouvelle d'eux ».


00h14: Cinq lignes de métro coupées dans Paris annonce la Préfecture de Police


00h11: La solidarité s'organise dans les rues de Paris avec le hashtag #PorteOuverte

 


00h09: L'une des explosions près du Stade de France a été provoquée par un kamikaze 


00h07: L'allocution de Barack Obama sur les attaques de Paris


00h06: Les hôpitaux de Paris ont déclenché le « Plan blanc » d'urgence et de crise

L'assistance Publique-Hôpitaux de Paris a déclenché vendredi soir le plan blanc, prévu pour les situations sanitaires d'urgence et de crise à la suite des attaques simultanées à Paris, a annoncé un porte-parole.

 

« Le plan blanc a été déclenché à l'AP-HP depuis 22h30. Tous les services d'urgence et les services de samu sont sur le pont », a indiqué ce porte-parole après la série d'attaques qui a frappé la capitale faisant « plusieurs dizaines de tués », selon le président François Hollande.

 

 


23h56: L'état d'urgence est décrété

Le Président a donc décrété l'état d'urgence, mesure exceptionnelle qui n'a pas été appliquée, en Île de France, depuis les émeutes en banlieue en 2005. Ce vendredi, la mesure prend effet sur tout le territoire. Cela signifie que les frontières vont être fermées, que certains lieux ouverts au public vont également être fermés, que les conditions de circulation vont être restreintes et que des perquisitions peuvent être menées. Il a annoncé des renforts militaires afin de contenir la menace.


23h55: C'est une terrible épreuve

J'ai une pensée pour les familles et les victimes très nombreuses. Nous devons faire preuve de sang-froid, la France doit être grande. Nous devons aussi appeler chacun à la responsabilité. Ce que les terroristes veulent, c'est nous faire peur. Il y a de quoi avoir peur. 


23h54: «C'est une horreur»

Visiblement très ému, François Hollande évoque un bilan d'au moins dix morts. Deux décisions seront prises : l'état d'urgence sera décrété. Certains lieux seront fermés, la circulation sera interdite, des perquisitions pourront être menées.

Les frontières vont être fermées, annonce le Président de la République


23h49: Selon Obama les attaques de Paris sont une tentative « de terroriser des civils innocents » 

 

 


23h42: La Préfecture de Police diffuse des conseils de sécurité


23h40 : La ville de Paris appelle les parisiens à rester chez eux

 


23h38: Un homme, présent sur place à proximité du Bataclan, témoigne


23h36 : La BRI, le RAID et le GIGN mobilisé précise une source proche du ministère de l’Intérieur


23h36: Un conseil extraordinaire des ministres se tiendra à minuit à l'Elysée


23h36: Selon une source proche du ministère de l'Intérieur, le bilan serait de 40 morts


23h33: Témoignage d'un jeune homme qui a vu le tireur dans le 10e

« J'étais au snack grec en face du café quand un homme est arrivé armé à pied, et a tiré sur des personnes en terrasse. La scène a duré une minute. Je me suis réfugié dans un bar voisin et quand j'en suis sorti, j'ai vu des corps à terre. Je ne peux pas dire avec précision combien. Les deux passagers d'une voiture ont eux aussi été touchés »
 

23h30: Attaques multiples à Paris: « La touriste nous a dit "Il y a au moins 10 morts" au Petit Cambodge », raconte un témoin

 


23h29 : Anne Hidalgo se rend actuellement au Bataclan


23h26: Les réactions politiques se multiplient

 


23h25: Le parquet antiterroriste se saisit de l'enquête (source judiciaire)


23h24: Le quotidien britannique The Times publie sa Une en titrant «carnage à Paris»


23h22: Selon France 24, qui cite Associated Press, une centaine de personnes seraient prises en otage au Bataclan

 


23h20: Des évacuations seraient en cours au Bataclan 


23h15: Les policiers seraient en train d'évacuer le boulevard Voltaire jusquà la place de la Nation. "Urgence vitale", selon l'un deux, l'arme automatique au poing, raconte un de nos journalistes présent sur place.


 


23h12: Scènes de panique aux abords de la salle du Bataclan. 


23h11: Les spectateurs se sont répartis sur la pelouse du stade de France. 


23h06 : Les explosions ont été entendues pendant le match amical France-Allemagne

 


23h05: Trois corps sortis, deux morts et un blessés, de la salle du Bataclan dans le 11e arrondissement



23h01 : La patronne du restaurant Le Dumas, situé boulevard Voltaire, à proximité du Bataclan témoigne : « On a entendu la police passer très vite. Il n’y a plus personne sur le boulevard. On ne sait pas grand-chose, si ce n’est que ça s’est passé un peu plus haut que nous sur le boulevard. Pas loin de République. Il y a beaucoup de policiers et de militaires. »


22h58: Une prise d'otage serait en cours au Bataclan annonce la Préfecture de Police.


22h57 : Des tirs seraient toujours entendus actuellement au Bataclan dans le 11e arrondissement. « Cela ressemble à un assaut », confie une de nos journalistes présente sur place. 


22h54: Le match est terminé au Stade de France, notre journaliste présent sur place fait état du message diffusé dans l'enceinte: « Suite à un incident extérieur au stade, on va demander aux supporters de quitter le stade par les secteur ouest, sud et nord ».


22h50: Selon une de nos journalistes, présente place de la République, la police ferait état de tirs place de la République. 


22h46: François Hollande se dirige au ministère de l'Intérieur pour faire le point avec les services de sécurité et Bernard Cazeneuve


22H35 : 18 morts dans le Xe arrondissement de Paris
 


22h30 : Le Président exfiltré du Stade de France
François Hollande qui assistait au match France-Allemagne a été exfiltré par les services de sécurité 


22H25: Deux fusillades ont eu lieu dans le 10e arrondissement de Paris, dans les rue Bichat et rue Alibert. Des corps sont dissimulés sous des draps blancs. Tout le quartier a été bloqué par la police 


22H21: Des explosions aux abords du Stade de France

Des détonations importantes auraient été entendues aux abords du Stade où se tient France-Allemagne


22h20 : Des témoins assurent que la fusillade est toujours en cours 


22h15: Dans le 10e arrondissement de Paris, le restaurant «Le Petit Cambodge» a été la cible d'une fusillade à l'arme automatique. De nombreuses personnes seraient blessées 


21H45 : Selon un témoin contacté par «20 Minutes», des hommes armés sont rentrés dans la salle de concert «Le Bataclan». De nombreuses détonations ont été entendues aux abords de la salle de concert. 

 

 


Mots-clés :