Les ossements retrouvés à Fréjus ne sont pas ceux de Xavier Dupont de Ligonnès

ENQUETE Les analyses ADN effectué par les enquêteurs ont parlé...

M.P. avec AFP

— 

Photo fournie le 23 avril 2011 de Xavier Dupont de Ligonnès, le principal suspect du quintuple assassinat commis le 21 avril 2011 à Nantes

Photo fournie le 23 avril 2011 de Xavier Dupont de Ligonnès, le principal suspect du quintuple assassinat commis le 21 avril 2011 à Nantes — - AFP

Le procureur de Draguignan (Var) a coupé court à tous les fantasmes: les ossements retrouvés dans un camp de fortune d'une forêt duprès de Fréjus ne sont sont pas ceux de Xavier Dupont de Ligonnès.

Camp de survie

«Les expertises effectuées à partir des prélèvements d'ADN recueillis aussi bien sur les ossements humains que sur divers objets personnels découverts sur place ont permis de mettre en évidence un profil génétique unique», écrit Danielle Drouy-Ayral dans un communiqué: «Ce profil génétique ne correspond pas à celui de Xavier Dupont de Ligonnès et ce n'est donc pas son corps qui a été découvert le 28 avril 2015 à Fréjus».

Quatre ans après, où en est l'enquête?

Ces ossements avaient été retrouvés dans une zone à proximité du dernier endroit où le suspect numéro 1 de la tuerie de Nantes a été aperçu pour la dernière fois, en avril 2011. Son épouse et ses quatre enfants avaient été retrouvés morts dans leur maison de Nantes en avril 2011 et Xavier Dupont de Ligonnès avait été aperçu pour la dernière fois à Roquebrune-sur-Argens (Var) fin avril 2011.