Voilà à quoi ressemblera la vie en 2035 d'après les Français

PROJECTION Consommation, transport, santé, politique... Les citoyens imaginent leur quotidien dans 20 ans...

Céline Boff

— 

Une jeune fille expérimente la reconnaissance faciale par biométrie.

Une jeune fille expérimente la reconnaissance faciale par biométrie. — STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Comment vivrons-nous dans vingt ans? Pour 77% des Français, le quotidien sera différent de ce qu’il est aujourd’hui, révèle une enquête réalisée par Harris Interactive et dévoilée en exclusivité par 20 Minutes. Et, n’en déplaise aux rabat-joie, la plupart des citoyens (57%) imaginent que la vie sera meilleure demain. Mais à quoi ressemblera-t-elle? Voilà, en dix points, le monde de 2035 tel que l’anticipent les Français.

1) Fini les CB, nous paierons avec nos doigts

Ou, plus précisément, grâce à nos empreintes digitales. Ou par reconnaissance faciale. En tout cas, c’est ainsi qu’une majorité de Français (34%) s’imaginent régler leurs achats en 2035. Ils y croient davantage qu’au paiement sans contact (19%), qu’au règlement via mobile (13%) ou qu’à la puce-porte-monnaie greffée au poignet (4%).

2) Nous imprimerons nos vêtements

En 2035, l’imprimante 3D se sera démocratisée et tous les foyers en seront équipés. Grâce à des logiciels, il sera possible d’imprimer ses habits à la maison. 57% des Français le souhaiteraient. 10% arrêteraient même d’acheter en boutique, fussent-elles en ligne.

3) Notre déodorant sera intégré à notre t-shirt

Les Français croient aux textiles intelligents… Surtout s’ils limitent nos odeurs. 55% des citoyens aimeraient bien que nos vêtements, depuis la petite culotte jusqu’au pull, en passant par le t-shirt, intègrent des déodorants qui s’activent automatiquement en cas de transpiration.

4) La capsule hyperloop sera le nouveau TGV

Connaissez-vous l’hyperloop? En cours de développement, ce nouveau mode de transport imaginé par l’entrepreneur américain Elon Musk devrait permettre de voyager à 1.220 km/h, soit près de quatre fois la vitesse d’un TGV. Ce qui n’effraye pas 59% des Français, qui seraient prêts à emprunter ces capsules propulsées dans un tube.

5) Nous télé-travaillerons

Vanté depuis des années, le télétravail ne se développe toujours pas en France: à peine 12% des salariés sont concernés, contre 40% en Suède. Mais en 2035, la France aura rattrapé son retard. 77% des citoyens pensent que la majorité des salariés télé-travaillera au moins une partie de la semaine.

6) Les hommes prendront la pilule

Les chercheurs travaillent sur le sujet et des solutions émergent. En 2035 en tout cas, la pilule contraceptive pour hommes sera commercialisée. 76% des Français y croient. Reste à savoir si elle sera vendue. D’après un sondage réalisé par le Science Museum de Londres, seuls quatre hommes sur dix se disent prêts à avaler un comprimé contraceptif.

7) Se soigner nous coûtera plus cher

71% des Français en sont convaincus, sans doute échaudés par les différentes vagues de déremboursement des médicaments ou encore par l’augmentation du reste à charge pour certains actes médicaux.

8) La France sera dirigée par une femme

Ou, en tout cas, le pays l’aura déjà été, d’après 84% des Français. Un chiffre cohérent avec un récent sondage indiquant que plus de neuf citoyens sur dix se disent prêts à élire une femme Présidente de la République.

9) La gauche et la droite gouverneront ensemble

Pour 49% des Français, en 2035, nous aurons un gouvernement de coalition, comme connaissent actuellement plusieurs de nos voisins européens, à commencer par l’Allemagne. Seulement 10% imaginent un parti d’extrême-droite au pouvoir et à peine 4%, un parti de gauche.

10) La Chine sera la première puissance mondiale

Ca ne fait aucun doute pour 51% des Français. 20% estiment toutefois que les Etats-Unis auront réussi à conserver leur place de n°1. Pour 12% des citoyens, l’Inde pourrait bien décrocher la première place. Quant à la France, actuellement sixième économie mondiale, 73% pensent qu’elle va perdre du terrain. Mais pas trop: elle devrait se situer entre les 7e et 10e place.

Enquête réalisée en ligne du 10 au 12 mars 2015 auprès d’un échantillon de 1.020 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus, sélectionné selon la méthode des quotas.

 

 

Mots-clés :