Le pape François pendant la bénédiction "Urbi et orbi", le 5 avril 2015 au Vatican
Le pape François pendant la bénédiction "Urbi et orbi", le 5 avril 2015 au Vatican - FILIPPO MONTEFORTE AFP

Gay friendly, François? Pas tant que ça. Le pape a beau avoir déclaré en 2013 qu’il n’avait pas «à juger une personne [qui] est gay et [qui] cherche le Seigneur avec bonne volonté», sa bienveillance à l’égard des homosexuels a des limites. Notamment celles du Vatican. Comme l’a révélé Le Canard enchaîné, le souverain pontife refuse de valider la nomination de Laurent Stéfanini, qui est, selon certains médias «notoirement homosexuel», au poste d’ambassadeur français au Saint-Siège.

Peu importe que cet homme, célibataire et sans enfant, soit réputé pour son professionnalisme et qu’il soit un fin connaisseur des arcanes curiales. Peu importe qu’il soit le représentant de la France, avec laquelle le Vatican entretient de bonnes relations. Et peu importe que ce brillant énarque soit un catholique fervent. Le pape n’en veut pas.

La main de la Manif pour tous

Certains se sont pourtant battus pour défendre la candidature Stéfanini. Comme le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris. Mais d’autres ont tout fait pour le saborder. Comme Ludovine de la Rochère, la présidente de la Manif pour tous depuis 2013 et porte-drapeau des opposants à la l'ouverture du mariage aux couples homosexuels. Elle «a activé tous ses réseaux pour empêcher cette nomination. Début février, elle a fait part au nonce apostolique de l’opposition de son mouvement à ce choix», détaille le Journal du dimanche.

Le journal explique que la France semble se résoudre à accepter la décision papale. Notamment parce que François Hollande «compte sur le soutien du pape François pour son sommet de Paris sur le climat en fin d’année». «Les noms de trois autres "challengers" circulent déjà: Emmanuelle Dachon, la secrétaire général du Quai qui fut ambassadrice en Irlande, l’ambassadeur en Arabie Saoudite, Bertrand Besancenot, et René Roudaut, en poste à Bern. Tous deux sont mariés et père de famille», précise le JDD.

Mots-clés :