Selon Réseau ferré de France, les automobilistes perdent 10 jours par an dans les bouchons entre Marseille et Aix.
Selon Réseau ferré de France, les automobilistes perdent 10 jours par an dans les bouchons entre Marseille et Aix. - P. Magnien / 20 Minutes

Pour «mettre Paris en bouteille», il faudrait un bouchon. Contrairement aux idées reçues, la capitale n’est pas la ville la plus embouteillée de France. Comme en 2013, elle est devancée par Marseille (Bouches-du-Rhône) dans le classement des villes les plus congestionnées au monde, selon un palmarès divulgué, ce mardi, par la marque de GPS Tom Tom.

Palmarès Tom Tom 2015 des villes les plus congestionnées du monde. - CAPTURE TOM TOM


La société a étudié les données de circulation de 2014 dans 218 villes disséminées sur les six continents. Si les résultats ne doivent être officiellement rendus publics que dans la nuit de mercredi à jeudi, ils figurent déjà sur une carte interactive mise en ligne sur le site de Tom Tom, ce mardi, et révélée par 20 Minutes.

92 heures dans les bouchons par an

En zoomant sur l’Hexagone, on découvre donc que la cité phocéenne occupe la tête du classement français. En clair, les Marseillais passent en moyenne 36% de plus de temps de trajet quand le trafic est congestionné que lorsqu’il est fluide. Cela représente tout de même 24 minutes par jour ou 92 heures par an si l’on estime que les Marseillais travaillent –comme les autres– 230 jours chaque année. A noter que ce taux de congestion peut atteindre 71% aux heures de pointe, notamment en soirée.

Palmarès Tom Tom 2015 des villes les plus congestionnées de France. - CAPTURE TOM TOM


Derrière et sans surprise, c’est Paris qui affiche le taux d’embouteillage le plus élevé de France, avec un taux moyen de congestion de 35%. Soit 23 minutes quotidiennes passées à taper sur son volant entre deux coups de klaxon. Si Lyon (Rhône) et Bordeaux (Gironde) se distinguent également par leur trafic dense avec respectivement 28 et 27% de taux de congestion, les autres villes moyennes affichent des résultats quasi similaires, avec une vingtaine de minutes perdues chaque jour.

Palmarès Tom Tom 2015 des villes les plus congestionnées de France. - CAPTURE TOM TOM


La Coupe du Monde a embouteillé le Brésil

Mais il y a toujours la possibilité de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Si Marseille truste encore la première place de ce classement hexagonal peu glorieux, elle fait toutefois mieux que lors de la dernière livraison. Alors qu’en 2013, elle se classait deuxième ville la plus embouteillée d’Europe, elle recule cette année à la onzième place du Vieux continent, derrière Moscou (Russie), Palerme (Italie) ou encore Londres (Angleterre).

Eclairage: Sommes-nous tous des «fous au volant»?

Au niveau mondial, elle se situe au 18e rang, Paris étant de son côté, 22e. Bien loin derrière Istanbul (Turquie), Mexico (Mexique) et donc Moscou (Russie). Sans parler du Brésil qui place trois de ces villes –Rio, Salvador et Recife– dans les sept premières places du classement. Mais les Brésiliens ont une bonne excuse: en 2014, ils étaient très nombreux à vouloir assister en direct dans les stades à la défaite de leur équipe en Coupe du monde de football.

Méthodologie

Pour parvenir à ce résultat, Tom Tom a mesuré les temps de trajet durant les journées entières, comparant les moments où le trafic est totalement fluide à ceux où il y a des embouteillages. La différence s’exprime donc par un taux de congestion qui correspond à l’augmentation du temps de trajet.

Mots-clés :