Illustration de musulmans devant la Grande Mosquée de Paris, le 26 octobre 2012.
Illustration de musulmans devant la Grande Mosquée de Paris, le 26 octobre 2012. - MIGUEL MEDINA / AFP

Une grande fédération islamique, le Rassemblement des musulmans de France (RMF), a appelé ce amedi à élever désormais chaque vendredi dans toutes les mosquées françaises «une prière pour que Dieu préserve la France», après les attentats jihadistes des 7 au 9 janvier.

«Le RMF appelle les imams et les mosquées de France à élever dorénavant tous les vendredis une prière pour que Dieu préserve la France et que notre pays puisse vivre et prospérer dans la paix, la concorde et la sérénité», écrit cette fédération de sensibilité marocaine dans un communiqué.

Condamner la violence

Une «prière pour la République française» existe déjà dans le judaïsme: elle est dite à des offices du shabbat et lors de cérémonies officielles dans les synagogues liées au Consistoire. Elle a ainsi été récitée dimanche dernier lors de l'hommage aux 17 victimes des attentats parisiens à la grande synagogue de la Victoire à Paris.

En réaction à ces attaques, les responsables des principales fédérations islamiques avaient appelé les prédicateurs des quelque 2.300 à 3.000 lieux de culte musulmans de France à condamner la violence lors du prêche du 9 janvier. Les imams ont de nouveau été invités vendredi à relayer lors de la grande prière «l'essence du message coranique et de ses valeurs universelles et humanistes».

Le RMF, qui revendique 550 lieux de culte sous sa tutelle, est l'une des principales organisations structurant le paysage musulman français (3,5 à 5 millions de fidèles) avec la Grande Mosquée de Paris (liée à l'Algérie), l'UMF (également proche du Maroc), le CCMTF (Turcs) ou encore l'UOIF (issue des Frères musulmans).

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé