Un tireur d'élite des forces spéciale française sur le toit de l'entreprise où se trouve les frères Kouachi, le 9 janvier 2015.
Un tireur d'élite des forces spéciale française sur le toit de l'entreprise où se trouve les frères Kouachi, le 9 janvier 2015. - JOEL SAGET/AFP

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

>> Un nouveau live de cette fin de matinée, ce vendredi, s'ouvre par ici

Les infos de ce vendredi matin:

Une prise d'otage, après une course-poursuite et des échanges de coups de feu, est en cours à Dammartin-en-Goële.

Les deux frères Kouachi étaient interdits de vol aux Etats-Unis et Saïd Kouachi a été entraîné au Yémen.

Barack Obama s'est rendu à l'ambassade de France pour rendre hommage aux victimes.

>> Revivez en direct les événements de la journée de jeudi


11h15: Notre nouveau live de tous les événément s'ouvre par ici 

>> Ce live du début de la matinée se termine. Un nouveau live 20 Minutes s'ouvre PAR ICI 
 


11h12: La vidéo en direct des hélicoptères stationnés à proximité de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle
>> Le live à visionner par là http://manhunt.airlive.net/ 
11h10: François Hollande sort de l'Elysée pour rejoindre le ministère de l'Intérieur
Le chef de l'Etat rejoint Place Beauvau pour y suivre le déroulé de l'opération en cours en Seine-et-Marne.
 
11h07: Yves Albarello, député de Seine-et-Marne indiquent que «les terroristes veulent mourir en martyres»
Interrogé sur iTélé, le député a affirmé à la chaîne que les terroristes «les frères Kouachi ont déclaré vouloir mourir en martyres».
 
11h04: Manuel Valls annonce des manifestations dimanche «dans de nombreuses villes»
Il y aura également des manifestations dimanche «dans de nombreuses villes» et les «capitales régionales», a indiqué vendredi le Premier ministre, Manuel Valls.
«Il y a aura une grande manifestation dimanche à Paris mais aussi dans de nombreuses villes, des capitales régionales», a souligné le Premier ministre, à l'occasion d'une réunion des préfets au ministère de l'Intérieur, en présence du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.
 
11h00: Des policiers cagoulés partent en trombe dans la zone bouclée à Dammartin-en-Goële
Selon notre reporter à Dammartin-en-Goële,  entre 15 et 20 voitures avec des policiers cagoulés viennent de partir en trombe vers le centre de la commune. Selon une source sur place, il n'y aurait pas de prise d'otage en cours. 
 
10h58: Les lieux de la traque en Seine-et-Marne

10h54: Une opération de «neutralisation» selon le ministre de l'Intérieur
Bernard Cazeneuve, a confirmé ce vendredi que l'intervention en cours au nord-est de Paris était destinée à «neutraliser les auteurs» de l'attentat contre Charlie Hebdo.
«Une intervention est en cours qui est destinée à neutraliser les auteurs du lâche attentat perpétré il y a deux jours», a déclaré Bernard Cazeneuve devant une centaine de préfets réunis place Beauvau à Paris.
 
10h52: Un salarié de la zone bouclée par la police à 20 Minutes
Le traiteur «SB», dont l’entreprise se situe juste à côté de « CTD Création » où a lieu la prise d’otage, a pris son service « depuis 4 heures du matin ». « Avant de partir en livraison à 8 heures il ne se passait rien dans la zone industrielle », a-t-il confié à 20 Minutes. Et de reprendre : « Quand j’ai voulu revenir à mon entreprise vers 9h15, toutes les routes étaient bloquées ». Interrogé sur la présence policière sur place, le traiteur actuellement tenu à distance à quelques rues de la prise d’otage souligne que « le moindre petit espace est géré par la police ». « Ils sont très corrects et font le nécessaire dans cette situation », tient-il aussi à préciser.  
 
10h48: Le ministre de l'Intérieur se rend sur place, selon notre reporter à Dammartin-en-Goële 
Bernard Cazeneuve est en route pour la gendarmerie de Dammartin-en-Goële, rapporte notre journaliste à Dammartin-en-Goële.
Les médias sont bloqués à l’entrée de la commune.
Pour la circulation, toutes les bretelles vers la N2 sont verrouillées 15 km en amont de Dammartin.
 
10h43: Manuel Valls annonce de «nouvelles mesures nécessaires pour répondre à (la) menace» terroriste
Le Premier ministre Manuel Valls a affirmé vendredi qu'«il sera sans doute nécessaire de prendre de nouvelles mesures» pour «répondre à la «menace terroriste, après l'attentat contre Charlie Hebdo.
«Nous sommes dans une guerre contre le terrorisme. Nous ne sommes pas dans une guerre contre une religion, contre une civilisation», a ajouté le Premier ministre, à l'occasion d'une réunion des préfets au ministère de l'Intérieur, en présence du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.
 
10h40: Le GIPN demande de ne pas filmer les forces de l'ordre
 

10h39: Une personne otage dans l'entreprise où sont retranchés les frères Kouachi, selon une source policière à l'AFP

10h38: François Hollande à 11h00 au ministère de l'Intérieur pour «faire le point sur la situation en cours».
 
10h35: Dans les écoles, des consignes pour rester dans les bâtiments.
Contacté par 20 Minutes, l’Ecole élémentaire Henri-Dunant tout près du lieu de la prise d’otage CTD, route d’Eve, indique que «nous suivons un protocole de sécurité». «Il y a un confinement, nous sommes tous ensemble dans une même pièce.» «L’ambiance est bonne », ajoute-t-on. Mêmes consignes données au groupe scolaire du verger de la Tuilerie, proche de la zone: «Nous sommes confinés, tout va bien, je n’ai pas le droit de vous en dire plus».
 
10h27: Contacté par 20 Minutes, Place Beauvau indique qu'il n'y a pas d'assaut en cours dans l'imprimerie et qu'il n'y a aucune victime
 
10h25: La commune de Dammartin-en-Goële bouclée, seul l'accès sud de la commune autorisée par la gendarmerie
Les forces de l'ordre indiquent sur Twitter que seule un accès est autorisé. 
 
10h21: Quelle est cette imprimerie où seraient retranchés les frères Kouachi?
Création Tendance Découverte (CTD), entreprise située à Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne) dans laquelle se sont retranchés les deux suspects de l'attentat contre le journal Charlie Hebdo, est une petite société spécialisée dans l'impression et la publicité.
Petite société basée à Paris, CTD dispose d'un atelier dans la zone d'activité des Prés-Bouchers à Dammartin-en-Goëlle, à environ 40 kilomètres au nord-est de Paris, aux confins de la Picardie. L'entreprise réalise notamment des enseignes, panneaux, vitrines et stands d'exposition pour d'autres entreprises. Son dernier effectif connu était de 4 salariés fin 2011, selon son site internet. La zone d'activité, située au nord de la commune, à proximité immédiate de la route nationale 2, accueille principalement des entreprises de logistique.
 
10h17: Des ambulances du Smur et du Samu gagnent la zone de l'imprimerie, où seraient retranchés les frères Kouachi
Plusieurs ambulances des secours sont entrées dans la zone bouclée par les forces de l'ordre, à proximité de l'imprimerie où une prise d'otage a eu lieu, rapporte BFMTV.
 
10h16: Aéroports de Paris évoque des «ajustements de trafic aérien à Roissy-Charles-de-Gaulle»
Contacté par 20 Minutes, ADP évoque des «ajustements de trafic aérien pour les avions qui arrivent à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle», mais pas de suspension de trafic.
Un peu plus tôt, l'agence Air News Agency évoquaient deux avions dans la zone aéroportuaire de Roissy-Charles-de-Gaulle déroutés. 
10h12: Le préfet de police de Paris aurait évoqué que la traque des frères Kouachi est «proche de l'épilogue»
Selon le préfet de Police de Paris Bernard Boucault, cité par le quotidien La Voix du Nord, «nous sommes proches de l'épilogue». 
 
10h08: Une tête de porc devant une salle de prière musulmane à Corte, en Corse
ne tête de porc et des viscères ont été découverts, accrochés à la porte d'une salle de prière musulmane, vendredi matin à Corte (Haute-Corse), a indiqué la gendarmerie.
Une lettre, qui n'a pas été ouverte, a également été retrouvée sur les lieux et a été remise à la gendarmerie chargée de l'enquête.
 
10h08: Un assaut serait en cours dans l'imprimerie, selon plusieurs médias
 
10h02: L'entreprise d'imprimerie à Dammartin-en-Göele, où a lieu la prise d'otages
Les suspects sont à moins de 10 km des premières pistes d’atterrissage de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle.

9h50: Des blessés graves et des morts évoqués dans l'imprimerie où seraient retranchés les frères Kouachi
Selon Le Parisien et France 24, une fusillade dans une imprimerie de la zone industrielle de Dammartin-en-Goële aurait fait deux morts et 20 blessés, alors que RTL évoque un mort et des blessés graves. Contacté par 20 Minutes, le ministère de l'Intérieur ne confirme aucun bilan de blessés ou de morts.
 
9h49: Charlie Hebdo: Les islamistes somaliens shebab saluent une attaque «héroïque»
Les insurgés islamistes somaliens shebab ont qualifié vendredi d'«héroïque» l'attaque contre «Charlie Hebdo», qui a fait 12 morts mercredi, dans un communiqué à Radio Andalus, la station officielle du mouvement.
«Charlie Hebdo a insulté notre prophète et outré des millions de musulmans. Les deux frères (soupçonnés de la tuerie) sont les premiers à s'être vengé», dit le communiqué.
 
9h46: La réunion de crise à l'Elysée écourtée
La réunion de crise consacrée à la traque policière des Frères Kouachi, qui avait débuté vendredi peu avant 9h à l'Elysée, a été écourtée alors qu'une course poursuite a été émaillée de coups de feu échangés avec des suspects Seine-et-Marne, a constaté une journaliste de l'AFP. La réunion est «terminée», a simplement indiqué un conseiller de la présidence. Le président François Hollande a regagné son bureau.
 
9h45: Juppé rend hommage à tous les «Charlie», en France et dans le monde
L'ancien Premier ministre Alain Juppé salue sur son blog, vendredi, la «mobilisation dans tout le pays» et dans le monde, de dizaines de milliers de personnes venues rendre hommage dans la rue aux 12 morts et 4 blessés de l'attentat contre Charlie Hebdo. Dans un billet intitulé «Un peuple fort», le maire de Bordeaux écrit: «C'est à une levée en masse du peuple de France que nous assistons». Depuis deux jours, ajoute-t-il, «pour ne parler que de Bordeaux et des communes qui l'entourent, les rassemblements spontanés attirent des milliers de personnes».
 

9h40: Bernard Cazeneuve annonce une opération en cours à Dammartin-en-Goële

Le ministre de l'Intérieur annonce «qu'un dispositif extrêmement dense a été deployé dans l'Aisne, dans l'Oise et en Seine-et-Marne. Une opération est en cours à Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne)». Le «GIGN est sur place, se rend sur place, et les opérations seront conduites dans les heures, les minutes qui viennent», a précisé Bernard Cazeneuve, qui a immédiatement quitté l'Elysée après ses déclarations. 
 
9h37: Pas d'informations sur le nombre d'otages à Dammartin-en-Goële
Le nombre des personnes prises en otages dans une entreprise ne pouvait être précisé dans l'immédiat, selon une source policière à l'AFP.
 
9h32: La maire de Paris, Anne Hidalgo, va organiser un festival international de dessins en hommage à «Charlie Hebdo»
La maire de Paris va organiser un festival de dessin en hommage à la revue satirique, a-t-elle indiqué ce vendredi matin, rapporte un journaliste de BFMTV sur Twitter ce vendredi. 
 
9h29: A Dammartin-en-Goële, le maire demande aux habitants de rentrer chez eux
Un journaliste à Dammartin-en-Goële, dans la commune où serait les suspects, indique sur Twitter que le maire a demandé aux habitants de rentrer chez eux. 
 
9h25: Où se trouve Dammartin-en-Goële

9h18: Une prise d'otage dans une entreprise à Dammartin-en-Goêle. 
Une prise d'otage est en train de se dérouler dans une entreprise de la commune à Dammartin-en-Goële, selon des sources policières, rapporte l'AFP, RTL et France TV info.
 
9h13: Un sommet européen consacré à la lutte contre le terrorisme
Le sommet européen prévu le 12 février à Bruxelles sera consacré à la lutte contre le terrorisme, après l'attentat meurtrier contre le magazine français Charlie Hebdo, a annoncé vendredi le président du Conseil européen Donald Tusk.
 

9h10: Une voiture volée grise et des échanges de coups de feu

D'après les informations de 20 Minutes, deux individus ont volé une 206 grise ce matin à Montagny Sainte-Félicité à une dame, puis ils sont partis en direction de la Seine-et-Marne. Il y a eu une course poursuite engagée avec la police. C'est ensuite que des échanges de coups de feu ont été entendus sur la nationale 2.
Les coups de feu se sont produits à hauteur de la commune de Dammartin-en-Goële, à environ une demi-heure de route de la zone où les fugitifs étaient recherchés depuis jeudi.

 

9h06: Echange de coups de feu à Dammartin-en-Goêle (Seine-et-Marne)

Un important échange de coups de feu vient à l'instant d'avoir lieu à Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne, (à 40 kilomètres de Villers-Cotterets, où s'est déroulé le braquage d'une station service jeudi) sur la nationale 2, rapporte RTL et et BFMTV.
9h05: Laurent Léger, grand reporter à «Charlie Hebdo»: «Charlie a été décimé, mais Charlie va survivre»
Interrogé sur BFM, le journaliste a annoncé que l'équipe survivante de «Charlie Hebdo» va prendre ses quartiers à «Libération» pour faire sortir le journal la semaine prochaine. Emu par le soutien «du monde entier» après les attaques, il a estimé que «Charlie a été décimé, mais Charlie va survivre». «J'ai peur de la solitude qui va arriver après, car on a été très seuls ces dernières années», a encore souligné Laurent Léger.
 
9h00: L'épouse de Frédéric Boisseau, victime de l'attaque, indique que son mari «était au mauvais endroit au mauvais moment».
Frédéric Boisseau, agent d'entretien pour Sodexo, a été abattu mercredi dans le hall d'un immeuble où il n'avait jamais travaillé. «C'est la première fois qu'il avait rendez-vous là-bas, il ne savait même pas qu'il y avait Charlie Hebdo», raconte son épouse ce vendredi sur RTL. «Il était au mauvais endroit au mauvais moment.»
Elle a ajouté: «J'ai la tête haute parce que Frédéric est un homme bien. On va faire ce qu'il aurait fait et rester digne».
 
8h54: Saïd Kouachi est passé par le Yémen pour s’entraîner
Comme le rapportait 20 Minutes dès mercredi, la piste d'Al Qaida au Yémen est évoquée dans ce drame. 

Une source du renseignement américain a affirmé, sous couvert d’anonymat, que le frère aîné, âgé de 34 ans, a voyagé au Yémen en 2011 où il s’est entraîné au maniement des armes. Toujours selon cette source, Saïd Kouachi a été entraîné par un membre d’Al-Qaïda au Yémen avant de rentrer en France. On ne sait pas, en revanche, s’il a côtoyé l’influent islamiste américain Anwar al-Awlaki, tué par la suite par une frappe de drone américain.
>> Toutes les infos dans notre article par ici
 
8h49: Michèle Alliot-Marie, ancienne ministre UMP, met en garde les médias d'informer les terroristes
L'ancienne ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie, interrogée ce vendredi sur iTélé, a mis en garde les médias. «Les médias peuvent gêner le travail des policiers. (...) Les terroristes écoutent en permanence les médias, ils sont informés», a-t-il estimé. L'élue en a appelé à la «responsabilité» des médias sur la pertinence des informations délivrées au public.
 
8h45: A la Comédie Française, on a également observé une minute de silence jeudi soir
Comme au théâtre des Champs-Elysées, l'institution parisienne a observé un moment de silence en hommage aux victimes des attaques de mercredi, rapporte un journaliste de 20 Minutes sur Twitter. 
 
8h44: Au théâtre des Champs-Elysées, où travaille le fils adoptif de Cabu, une minute de silence jeudi soir
Ce théâtre, où travaille comme machiniste le fils adoptif du dessinateur Cabu - qui a été tué mercredi-  a observé une minute de silence jeudi soir. 
 
8h40: Retour sur le déroulé des attaques, mercredi à Paris, en infographie

8h38: Dans la Loire, la commune de Charlieu rebaptisée «Charlie» 
Charlieu, commune du nord du Roannais, a été rebaptisée jeudi Charlie, rapporte Le Progrès. Une personne ayant décidé de dissimuler le «u» final pour participer à sa manière à la mobilisation nationale.
 
8h31: L'exclusion du FN de la manifestation de dimanche est une «polémique détestable» selon François Fillon
L'ancien Premier ministre François Fillon a vu vendredi une «polémique détestable, dangereuse» dans la non-invitation du Front National à la marche républicaine de dimanche après l'attentat contre «Charlie Hebdo», une décision «qui va dans le sens de ce que veulent les terroristes».
 
8h30: La traque policière des frères Kouachi relancée ce vendredi matin en Picardie
La traque des des frères soupçonnés d'être les tireurs de Charlie Hebdo a repris ce vendredi matin entre villages et forêts dans une zone de plusieurs kilomètres de diamètre qui s'étire de Villers-Cotterêts à Soissons, en Picardie, ont constaté des journalistes de l'AFP.
 
8h25: L’acteur américain Arnold Schwarzenegger s’est abonné à «Charlie Hebdo»
L’incarnation de «Terminator» a publié sur Twitter un message de soutien «au peuple de France contre la terreur» et a invité ses followers à s’abonner à «Charlie Hebdo». 
8h15: Florian Philippot dénonce l'exclusion du FN à la marche républicaine dimanche
Le vice-président du Front national dénonce une exclusion de son parti à la marche républicaine en hommage aux victimes de l'attentat «pas digne, pitoyable (...) minable». Sur Radio Classique, Florian Philippot estime qu'«il est urgent d'agir, car il y a un problème que l'on n'a pas voulu voir» «sur l'islamisme et le fondamentalisme». Le frontiste a appelé au «rétablissement immédiat des frontières nationales». 
«C'est une marche de récupération politicienne», a encore jugé Florian Philippot.
«Le FN n'a jamais assimilé islam et islamisme» a affirmé le vice-président du FN, avant d'appeler «à arrêter les relations diplomatiques avec le Qatar et l'Arabie saoudite, des pays qui financent le terrorisme qui tue».
 
8h10: Le Dakar rend hommage aux victimes
Depuis Antofagasta, au Chili, notre envoyé spécial sur le Dakar rapporte que les membres participants à la célèbre course ont rendu hommage aux victimes de l'attentat, mercredi à Paris. 
>> Le reportage au Chili sur le Dakar par ici
7h44: Marine Le Pen a rendez-vous à l'Elysée à 10h30

Alors que l'unité nationale se fissure sur la question de la participation du Front national à la marche en hommage aux victimes de l'attentat, prévue dimanche après-midi, Marine Le Pen doit rencontrer, ce vendredi matin, le président Hollande.

«L'idée lancée par le président de la République d'une union nationale dont serait exclu un parti qui représente 25% des Français transforme cette union nationale en une vaste escroquerie politicienne», a jugé Marine Le Pen, jeudi, estimant que son parti avait été «injustement écarté».
7h22: Les mosquées se préparent à rendre hommage aussi
 

«Les imams de toutes les mosquées de France» ont été invités par les grandes fédérations musulmanes à condamner «avec la plus grande fermeté la violence et le terrorisme» lors de la grande prière du vendredi.
Une journée sans doute sous tension. Jeudi, plusieurs mosquées ont été visées par des tirs et des jets de grenades d'exercice. Sans pour autant faire de victimes.


7h17: La traque se poursuit dans l'Aisne

La nuit n'a pas permis aux enquêteurs du GIGN et du Raid de mettre la main sur les frères Kouachi qui seraient retranchés dans l'Aisne. Si le dispositif policier a été allégé, passant de 1.500 à 1.000 personnes sur place, la traque se poursuit.


>> A lire: Le reportage de notre envoyé spécial sur place cette nuit

Les recherches des forces d'élite se concentrent dans une vaste zone rurale et boisée à quelque 80 km au nord-est de Paris, à cheval entre l'Aisne et l'Oise.


7h12: La Tour Eiffel s'est éteinte quelques minutes en mémoire

Symbole de la France, la Tour Eiffel s'est éteinte quelques minutes jeudi soir en mémoire des journalistes de Charlie-Hebdo et des policiers tués dans l'attentat.

De son côté, l'hôtel-casino Paris de Las Vegas, réplique miniature et kitsch de la capitale française, a lui aussi marqué sa solidarité avec l'hebdomadaire Charlie Hebdo en éteignant ses lumières six minutes durant.


7h11: Le «New-Yorker» rend hommage à son tour
Très lu outre-Atlantique, le magazine New-Yorker rend hommage aussi hommage aux victimes de l'attentat contre le siège de Charlie-Hebdo avec une Une bouleversante.

7h07: Les hommages se sont poursuivis jeudi soir sur toute la planète


A travers toute la planète. Exemple à Mexico (Mexique) où plus de 500 personnes se sont rassemblées en silence devant l'ambassade de France. Devant les photos des 12 morts disposés devant l'ambassade, les participants ont respecté une longue minute de silence, avec en mains des bougies ou des pancartes «Je suis Charlie Hebdo» ou «Yo soy libertad» («Je suis liberté»).


7h06: Le message de Barack Obama dans le livre de condoléances de l'ambassade de France à Washington
 
«Au nom de tous les Américains, je fais part aux Français de notre solidarité après cette terrible attaque terroriste à Paris. En tant qu'alliés à travers les siècles, nous sommes unis avec nos frères français pour nous assurer que justice soit faite. Nous avançons ensemble, convaincus que la terreur ne vaincra pas la liberté et les idéaux qui sont les nôtres, les idéaux que illuminent le monde. Vive la France! ».

5h00: Le point au réveil

Deux jours après l'attaque terroriste contre Charlie Hebdo, les deux suspects principaux, Chérif et Saïd Kouachi, sont toujours en fuite. Les recherches se sont poursuivies toutes la nuit mais le dispositif a été allégé dans l'Aisne et l'Oise. La dernière opération importante, dans la commune de Longpont, s'est achevée vers 22H00 (lire le reportage de notre envoyé spécial).

Le processus de radicalisation semble se préciser. Saïd Kouachi, l'aîné, qui n'a jamais eu affaire avec la justice, a suivi un entraînement au maniement des armes au Yémen en 2011. Les deux frères étaient «depuis plusieurs années» sur la «no fly list» américaine, selon des informations données par une source du renseignement US à plusieurs médias.

Dans la soirée, Barack Obama s'est rendu à l'ambassade de France à Washington où il a notamment signé un registre de condoléances aux victimes. Enfin, la Grande-Bretagne a émis une alerte sur la menace «d'attentats de grande ampleur» en Occident.


Mots-clés :