VIDEO. «Je suis heureux d'être libre, juste libre», dit Serge Lazarevic

EX-OTAGE Il sera accueilli mercredi vers 7h30 sur la base aérienne de Villacoublay...

20 Minutes avec AFP

— 

Serge Lazarevic en mai 2009

Serge Lazarevic en mai 2009 — AP/SIPA

«Je suis heureux d'être libre, juste libre. Je n'ai rien de plus à ajouter», a déclaré ce mardi à des journalistes de France 2, l'ex-otage Serge Lazarevic, 51 ans, libéré après plus de trois années de captivité. Selon France Info, il est apparu très amaigri en comparaison des photos de lui diffusées dans la presse.

«Je suis en forme»

«J'ai perdu une vingtaine de kg mais ça va, je suis en forme», a-t-il poursuivi après un entretien avec le président nigérien Mahamadou Issoufou. En chemise noire et pantalon beige, l'ex-otage, le bouc taillé, s'est montré souriant lors d'une poignée de mains avec le président Issoufou, sur des images diffusées par la télévision publique nigérienne.

«Je voudrais remercier le président du Niger» ainsi que «le peuple du Niger, qui a collaboré avec la France pour me faire libérer», a-t-il ajouté dans une brève déclaration à quelques journalistes.

Il sera accueilli mercredi vers 7h30 sur la base aérienne de Villacoublay (Yvelines) par le chef de l'Etat, a-t-on appris auprès de l'Elysée.

Serge Lazarevic, détenu au Sahel par le groupe islamiste Aqmi, devait transiter mardi soir par Niamey (Niger). Il était le dernier otage français dans le monde. Ce Franco-Serbe avait été enlevé par un groupe d'hommes armés dans un hôtel à Hombori, au Mali, le 24 novembre 2011 avec un autre Français, Philippe Verdon, qu'il accompagnait pour ce qui a été présenté comme un voyage d'affaires.