Macha Meril and Michel Legrand attends La Rancon De La Gloire Premiere during the 71th Venice Film Festival. Venice, Italia - 28/08/2014/COLLET_113505/Credit:COLLET GUILLAUME/SIPA/1408291219
Macha Meril and Michel Legrand attends La Rancon De La Gloire Premiere during the 71th Venice Film Festival. Venice, Italia - 28/08/2014/COLLET_113505/Credit:COLLET GUILLAUME/SIPA/1408291219 - SIPA

Il n’y a plus d’âge pour se marier. La preuve avec Macha Méril, 73 ans et Michel Legrand, 82 ans qui se sont mariés religieusement ce jeudi, après être passés devant le maire mardi.

Car les seniors n’hésitent plus à convoler, comme le montrent les chiffres de l’Insee: en 2012, 17.286 hommes et les femmes de plus de 60 ans se sont ainsi mariés, contre 14.748 en 2006. Soit une augmentation de 21% en six ans. Une tendance qu’explique aisément le sociologue de la famille, François de Singly: «La retraite est un moment de bilan conjugal et de redéfinition de soi-même, car les couples n’ont plus la charge de leurs enfants et ne sont plus accaparés par leur travail. Ils ont le risque de redevenir fusionnels, alors que ce modèle est rejeté depuis 30 ans. Ceux qui ne parviennent pas à rester libres ensemble ou qui sont insatisfaits de leur vie commune, n’hésitent plus à se séparer ».

La retraite, période de tous les possibles

Pas question de se contenter ensuite de la quiétude du célibat pour beaucoup d’entre eux, d’autant que l’allongement de l’espérance de vie a changé leur perception de la retraite. Selon l’Insee, en 2013, un homme de 60 avait encore 22 ans à vivre en moyenne et une femme 27 ans. La retraite n’est plus considérée comme le crépuscule de l’existence, mais bien comme un temps où le champ des possibles est encore ouvert.

Le marché des sites de rencontres s’est d’ailleurs adapté à cette nouvelle donne, en se spécialisant sur le créneau des seniors comme netsenior.fr, 2seniors.fr, maxisenior.fr senior.proximeety.com, senior-rencontre.com… «Notre site compte 50.000 membres, dont 50% de femmes alors que les sites de rencontres généralistes n’en comptent que 25%. Divorcés ou veufs, les seniors veulent retrouver goût à la vie en rencontrant quelqu’un», témoigne ainsi Stephane Tondusson, cofondateur de senior.proximeety.com. Et en diversifiant les activités culturelles et sportives ainsi que les voyages, les seniors multiplient aussi les occasions de rencontres. «Le fait d’être divorcé n’étant aujourd’hui plus considéré comme un handicap, mais comme une forme de normalité, ils n’ont pas forcément plus de difficulté que les jeunes à rencontrer quelqu’un», observe François de Singly.

Pas moins exigeants qu’avant

Des nouvelles idylles qui sont vécues différemment selon les couples: «Certains seniors préfèrent garder deux logements et se recevoir de temps en temps. D’autres décident de se marier ou de se remarier. D’une part pour des raisons financières, mais aussi par ce que le mariage donne un sentiment de sécurité psychologique», analyse François de Singly.

Et si l’on pourrait croire que l’on revoit ses exigences lorsqu’on s’unit à quelqu’un à l’âge mûr, ce n’est pas toujours le cas, notamment pour les femmes, selon le sociologue : «Les femmes de plus de 60 ans ont pris l’habitude de la double journée. Elles veulent donc être actives et tolèrent mal un conjoint plan-plan. Leurs attentes vis-à-vis de leur vie conjugale ne sont pas plus modestes qu’avant. Sinon à quoi bon recommencer ?».

Des unions tardives qui agissent souvent comme des bains de jouvence pour les principaux intéressés. Et qui donnent souvent à leurs amis célibataires l’envie de les imiter, en se relançant à leur tour dans la vie de couple…

<<< Lire aussi le témoignage de Marie, 62 ans, qui s’est remariée cet été.

Mots-clés :