Internet: Comment les chats ont pris le pouvoir

WEB Les vidéos de leurs exploits inondent le web...

Océane Marache

— 

Des vidéos de LOLcat.

Des vidéos de LOLcat. — 20MINUTES.FR

Ils sont partout. Les chats semblent être devenus les rois d’internet. Ces dernières années, les boules de poils ont envahi la toile avec des vidéos de leurs exploits. Musiciens, comédiens ou acrobates, il y en a pour tous les goûts. Les chiffres, eux, donnent le tournis. 36 millions de personnes ont par exemple admiré le pianiste «Fatso» sur YouTube. A l’occasion de la journée mondiale du chat, 20 Minutes s’est intéressé à cette prise de pouvoir.

Le chat, révélateur de l’esprit du siècle

La fascination de l’Homme pour le chat existe depuis l’Antiquité. Le chat est par exemple vénéré par les Egyptiens pour une raison pratique. «Leur fortune vient de la Vallée du Nil et du blé. Les chats sont des prédateurs et donc les meilleurs gardiens des réserves», explique l’écrivain et Académicien Frédéric Vitoux, auteur du Dictionnaire amoureux des chats. Divinisé, le chat est alors protégé. Quiconque le tue s’expose à la peine de mort. Le Moyen-Âge est une période plus contrastée. «D’un côté le chat est vu comme un animal chaleureux, dans l’intimité des moines. De l’autre, il est associé aux sorcières, à la sexualité, la nuit, et le diable», poursuit Frédéric Vitoux.

«Ce qui est amusant, c’est de voir comment le chat est révélateur de l’esprit du siècle. Il est regardé à hauteur d’hommes à la Renaissance, outils de textes galants au XVIIIe, romantique et mystique chez Baudelaire notamment au XIXe.» Le chat continuerait donc de coller à son époque, en étant la star d’internet au XXIe?

Le chat, un caractère de geek

«Il y a eu une association entre les traits de caractère associés au chat et ceux du geek. L’indépendance, le côté solitaire. Entre les deux, ça a collé très vite», explique David Peyron, docteur en sciences de l’information et de la communication et sociologue, auteur de Culture Geek. «Au début des années 2000, naît le «caturday» (jour du chat) sur l’idée du casual friday. Il s’agissait de poster le samedi au travail, des photos de chats sur les forums, ou dans les listes de mails collectifs pour s’accorder un moment d’amusement.»

Le phénomène des lolcat (image d’un chat avec un commentaire humoristique) s’en inspire au milieu des années 2000. «Les premiers lolcat sont liés aux forums d’images américains, eux-mêmes inspirés de forum japonais». Le chat a alors un rôle d’apaisement. «Il permet de dédramatiser les débordements sur les forums où certains font parfois tour pour envenimer les débats. Le côté mignon et universel du chat permet de désamorcer la violence, sur le mode «Allez les gars, on se détend».

Le chat symbolise la culture web

«Le chat est devenu aujourd’hui un moyen d’exprimer son ressenti, son humeur, par quelque chose de simple, efficace, rapide et qui parle aux autres.» L’ambiguïté autour de son caractère colle aussi parfaitement avec la culture internet. «L’image du chat peut être utilisée à la fois pour exprimer des choses positives et négatives. Cela colle avec internet, un média où tout peut être dit, sur le principe du troll ou de la théorie du complot. Le chat symbolise cette culture du mème, de l’appropriation de l’image par les gens pour s’exprimer.»

La conquête du chat serait donc sans limite? «Je pense qu’on a atteint un pic il y a quelques années, on est aujourd’hui dans la stabilisation. Le phénomène du lolcat a donné naissance à un proverbe: Internet appartient aux chats et au porno.»

Mots-clés :