Rohff (Housni Mkouboi), rappeur francais. Photographie réalisee le 2 octobre 2009 à Paris à l'occasion du tournage de l'émission
Rohff (Housni Mkouboi), rappeur francais. Photographie réalisee le 2 octobre 2009 à Paris à l'occasion du tournage de l'émission - BALTEL/SIPA

En garde à vue depuis 4h30 ce mardi matin, le rappeur Rohff a reconnu avoir porté en premier un coup au vendeur du magasin de Booba, a confirmé à 20 Minutes son avocat, Francis Terquem.

«Il reconnaît qu’il a porté le premier coup. Il s’est présenté spontanément lundi matin à la police après avoir appris que ce garçon était dans le coma. Depuis, la victime est sortie du coma. Et va mieux», a ajouté Me Terquem, précisant qu'il «n'y a pas eu de préméditation mais un concours de circonstances». Selon nos informations, le pronostic vital du jeune n'est plus engagé. Ce dernier, à ce stade, ne compterait pas déposer plainte.

Les coups auraient été portés par un poing américain.

Passage à tabac

Une source proche du dossier avait, dans la matinée, révélé à 20 Minutes que les images de vidéosurveillance du magasin où la rixe avait éclaté lundi soir étaient claires. On y voyait le rappeur Rohff asséner en premier un coup au jeune vendeur de 19 ans en CDD. Avant que d’autres ne le passent à tabac. Mais selon une source judiciaire, le rappeur a contesté avoir porté des coups. «Il est néanmoins formellement mis en cause par un témoin direct des faits», ajoute cette source.

Booba, de son vrai nom Elie Yaffa, avait défié dimanche l’autre rappeur Rohff (Housni Mkouboi) l’invitant à venir le trouver à «Paname», à travers un message disant: «Il est où le gangster qui règle pas ses comptes sur le Net? Trouve-moi à Paname, sale pédale (sic).»

Tentative d’homicide

En froid depuis plusieurs années, les deux rappeurs entretiennent une rivalité qui a pris une tournure tragique. Rohff, accompagné de trois proches se serait ainsi rendu à la boutique de Booba dans le quartier des Halles, pour s’expliquer avec son rival. Ce dernier, vivant entre les Etats-Unis et Boulogne (Hauts-de-Seine) était absent. Selon un de ses proches, cité par Le Parisien, il aurait été insulté par des vendeurs, ce qui aurait provoqué une bagarre.

Dans un post publié sur son compte Instagram, Booba a laissé un message à la jeune victime: «Bon rétablissement à toi et toutes mes excuses».

Toujours selon nos informations, les faits qui lui sont reprochés ont été désignés dans un premier temps par une tentative d’homicide, avant d'être requalifiés en «violences volontaires aggravées».

Mots-clés :