Nord: Les détenus de la prison de Sequedin contraints de regagner leurs cellules

FAITS DIVERS La mutinerie avait commencé ce lundi vers 15h30...

F.F. avec AFP

— 

La prison de Sequedin (Nord).

La prison de Sequedin (Nord). — Philippe Huguen AFP

Une soixantaine de détenus de la maison d'arrêt de Sequedin (Nord), près de Lille, qui refusaient ce lundi de réintégrer leur cellule après la promenade, ont été contraints de regagner l'intérieur de la prison, selon La Voix du Nord.

Les équipes régionales d'intervention et de sécurité (Eris), «le GIGN des prisons», qui se tenaient prêtes à intervenir depuis quelque temps, seraient intervenues aux alentours de 21h.

D'après Cédric Deprez, délégué régional FO-Pénitentiaire, il s'agissait d'«un refus de réintégrer (leurs cellules, ndlr) de la part des détenus qui sont en promenade, qui a commencé depuis 15h30». Stéphane Lecerf, représentant syndical de l'Ufap-Unsa Justice, a décrit la même situation.

Le prix des cantines et un menu halal

Selon Cédric Deprez, les détenus, environ une soixantaine, aux profils variés, étaient toujours dans la cour vers 19h30 et demandaient «la baisse du prix des cantines et, apparemment, un menu halal».

La Direction interrégionale des services pénitentiaires (DISP) de Lille n'était pas en mesure de réagir dans l'immédiat.

Mots-clés :