Un deux-roues volé toutes les dix minutes en France

DELITS Avec 46% des délits enregistrés sur le territoire, l’Île-de-France détient le record national des vols de deux-roues. Des vols commis majoritairement sur la voie publique et en plein jour...

Anissa Boumediene

— 

Illustration: La sécurité des scooters.

Illustration: La sécurité des scooters. — I.C.A.

Même garé bien en évidence dans une rue passante, votre deux-roues est une cible de choix pour les voleurs. Et si vous vivez en Île-de-France, c’est encore pire. L’Observatoire du vol du deux-roues lancé par I.C.A., une société spécialisée dans la sécurité des véhicules, révèle que 46 % des motos et scooters volés le sont en région parisienne, talonnée par les régions Paca et Rhône-Alpes. Et contrairement aux idées reçues, les voleurs ne se cachent pas pour opérer: 60 % des vols ont lieu sur la voie publique et plus de la moitié sont commis en plein jour.

En 2013, l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) a recensé 48.820 vols liés aux deux-roues, soit un vol toutes les 10 minutes. Conséquences directes: un manque à gagner pour les concessionnaires, qui voient les ventes des modèles les plus prisés des voleurs baisser, et un impact pour les propriétaires de deux-roues, pour qui les tarifs des assurances flambent.

La technologie au service de la sécurité

Face à l’ingéniosité des voleurs, constructeurs et sociétés de sécurité n’ont pas d’autre choix que d’innover. Système bloque-disque, chaîne, U, les dispositifs de protection antivol pour les deux-roues sont nombreux mais pas toujours suffisants. Et I.C.A., l’un des leaders du marché, l’a bien compris en mettant la technologie au service de la sécurité. La société vient d’élaborer un système de tracking qui permet de géolocaliser les véhicules à distance, moyennant l’achat d’un boîtier et la souscription à un abonnement.

Le système comprend aussi l’activation à distance du klaxon, censée inciter les voleurs à abandonner le deux-roues, mais surtout une coopération avec les services de polices européens dans la recherche des véhicules volés. Mais l’ennemi des victimes reste le temps: passées les deux heures qui suivent le vol, les chances de retrouver les deux-roues dérobés s’amenuisent: 59 % des motos et scooters volés ne sont pas retrouvés.

Mots-clés :