Vue en date du 7 novembre 2013 du quartier du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie
Vue en date du 7 novembre 2013 du quartier du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie - Jacques Demarthon AFP

© 2014 AFP

Sept mineurs de 15 à 17 ans ont été mis en examen vendredi, soupçonnés du viol collectif d'une adolescente de 15 ans dans une cave du quartier du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie (Yvelines) fin février, a-t-on appris lundi de source proche de l'enquête.

Les adolescents, connus de la police pour des vols, ont été interpellés par les policiers de la Sûreté départementale des Yvelines sur commission rogatoire d'un juge d'instruction pour «viol en réunion». Quatre ont été écroués et trois placés sous contrôle judiciaire.

Le 28 février, l'ex-petit ami de la victime, âgé de 18 ans, avait été mis en examen et écroué. La justice le soupçonne d'avoir, le 25 février, conduit l'adolescente dans une cave du quartier sensible du Val-Fourré pour y avoir des relations sexuelles avec elle, selon une source proche de l'enquête. Il lui avait subtilisé son portable et avait exercé sur elle «un chantage» pour l'attirer dans cette cave.

Sur place, la jeune fille avait été agressée sexuellement par sept amis du jeune homme, qui ont exercé sur elle des violences. «Il y a eu une volonté de tendre un guet-apens à la victime, dans l'idée d'en faire profiter les autres», estime une source proche de l'enquête.

Devant les enquêteurs, l'ex-petit ami a reconnu n'avoir rien fait pour empêcher le viol collectif. Les autres auteurs présumés ont reconnu leur présence sur les lieux mais ont minimisé leur participation aux faits.