La centrale nucléaire de Gravelines, le 8 janvier 2013.
La centrale nucléaire de Gravelines, le 8 janvier 2013. - PHILIPPE HUGUEN / AFP

avec AFP

Un départ de feu a été rapidement maîtrisé mardi sous la toiture d'un bâtiment de la partie non-nucléaire de la centrale de Gravelines (Nord), sans conséquence pour les installations et l'environnement, a indiqué EDF dans un court communiqué.

La plus importante centrale de France

Le départ de feu «a été détecté vers 16h50 sous la toiture d'un bâtiment de l'unité de production n°3, dans la partie non nucléaire de l'installation», a expliqué EDF dans une brève publiée sur son site. Les pompiers sont intervenus et le départ d'incendie a été maîtrisé à 18h02, a précisé le groupe énergétique.

«L'unité de production n°3 est toujours restée en fonctionnement, l'événement n'a pas eu d'impact sur la sûreté des installations, ni sur l'environnement», a affirmé le groupe. L'Autorité de sûreté nucléaire et les pouvoirs publics ont été informés de l'événement, est-il encore dit. La centrale nucléaire de Gravelines est la plus importante de France, avec 6 réacteurs de 900 MW.