Affaire Leonarda: Le point sur la situation

14 contributions
Publié le 21 octobre 2013.

SOCIÉTÉ - Samedi, François Hollande a proposé à Leonarda Dibrani de revenir en France «seule». Une déclaration qui est loin d'éteindre l'incendie...

Où est la famille Dibrani?

Le couple Dibrani se trouve actuellement à Mitrovica, dans le nord du Kosovo, avec six de ses sept enfants: Maria, 17 ans, Leonarda, 15 ans, Roki, 10 ans, Ronaldo, 8 ans, Hasan, 5 ans et Medina, 17 mois. Le père, Resat Dibrani, a reconnu la semaine dernière être le seul de la famille à être né dans cette petite République d’Europe centrale. Les enfants, eux, sont nés en Italie sauf la petite dernière, qui a vu le jour en France. Seule l’aînée de la famille, Emina, aujourd’hui majeure, a pu rester en France où elle s’est mariée à l’âge de 16 ans et a eu un enfant, a expliqué au Monde Anne Giacoma, professeur d’histoire-géo au collège où étaient scolarisées Leonarda et Maria. 

Leonarda va-t-elle rentrer en France?

Samedi, François Hollande a proposé à la jeune fille, et «à elle seule», de revenir pour «poursuivre sa scolarité en France», «si elle en fait la demande».

Mais l’adolescente a aussitôt rejeté l’offre, expliquant vouloir «rester avec sa famille». «C’est grâce à eux que j’ai bien grandi, que je suis en bonne santé; je n’ai pas envie de les quitter maintenant», a lancé Leonarda devant les caméras. «Je ne suis pas la seule à devoir aller à l'école, il y a aussi mes frères et mes sœurs», a ajouté la collégienne. 

Et sa famille?

«La famille de Leonarda ne reviendra pas», a prévenu Manuel Valls, dans un entretien au JDD. Resat Dibrani est pourtant déterminé à retourner en France «par tous les moyens». Le père de famille n’a pas fait mystère de son plan devant la presse: «Le problème, c'est de rejoindre la Croatie (pays membre de l'UE, ndlr) et après, la voie est ouverte». «Il faut aussi que je me procure 20.000 euros» pour payer aux passeurs le passage jusqu'en Croatie, a-t-il expliqué. «Si les autorités (françaises) ne me permettent pas de revenir en France légalement, je passerai par les forêts» avec la famille, précisait-il même à l’AFP vendredi.  François Hollande «aussi est père. Il est notre président et il sera un homme politique encore plus grand s'il reconnaît l'erreur et accepte notre retour», a-t-il renchéri ce lundi.

Leonarda a «supplié» ce lundi la France de l'accueillirà nouveau. elle et sa famille. «Je la supplie de nous permettre d'y revenir le plus vite possible parce que ce n'est pas notre maison ici» au Kosovo, a dit à l'AFP Leonarda, 15 ans,

Selon un sondage BVA publié samedi, 65% des Français sont opposés à un retour de Leonarda et sa famille.

Qui soutient l’exécutif dans l’affaire?

François Hollande est parvenu à réaliser quasiment l’union… contre lui. Du PCF qui a fustigé une «grave faute politique et morale» à l’UMP qui, par la voix de son président Jean-François Copé, a dénoncé un «coup terrible à l’autorité de l’Etat», l’échiquier politique a vivement critiqué les déclarations du chef de l’Etat. Marine Le Pen a même jugé que François Hollande devrait démissionner «puisqu’il a humilié la France».

Dans la majorité, on tente de faire bloc derrière François Hollande. Mais le premier secrétaire du PS a d’abord dédit le Président en faisant part samedi de son souhait que «tous les enfants de la famille de Leonarda puissent finir leurs études en France accompagnés de leur mère». Harlem Désir est finalement rentré dans le rang ce lundi en affirmant que «le débat était clos puisque le président de la République a pris une décision». Même confusion chez EELV, dont une porte-parole a publié un communiqué dimanche pour qualifier d’«inhumains» et d’«incompréhensibles» les propos de François Hollande et Manuel Valls. Une initiative «personnelle», a immédiatement tempéré la direction du parti qui attend le «bureau exécutif de lundi pour avoir une décision collective». 

Ce lundi, Jean-Marc Ayrault a demandé de «revenir à l'essentiel» après l'affaire Leonarda, réclamant de mettre «fin à toutes les exploitations politiques et politiciennes».

E.O.
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr