Manuel Valls sur le tournage d'un film consacré à l'affaire Ilan Halimi

CINEMA Il s'y est présenté en tant qu'ami du réalisateur, Alexandre Arcady...

avec AFP

— 

Manuel Valls à Lyon le 10 octobre 2013.

Manuel Valls à Lyon le 10 octobre 2013. — Fayolle Pascal/SIPA

Le tournage d'un film sur l'affaire Ilan Halimi, un jeune juif sequestré, torturé et tué en 2006, a reçu samedi la visite du ministère de l'Intérieur, Manuel Valls, selon des sources concordantes. Le ministre s'est rendu à la gare de Sainte-Geneviève-les-Bois (Essonne), où le réalisateur Alexandre Arcady tournait samedi une scène de son prochain film, selon un témoin.

C'est près de cette gare, le long des lignes de RER que le jeune homme avait été découvert agonisant après trois semaines de détention.

Valls «ami» d'Arcady et intéressé par le projet

Manuel Valls est «un ami» d'Alexandre Arcady et «il suit son projet sur cette terrible histoire depuis le début», a simplement commenté son entourage.

Le réalisateur a choisi d'adpater le livre de Ruth Halimi, la mère de la victime (24 jours, la vérité sur la mort d'Ilan Halimi). Le jeune homme, alors âgé de 23 ans, avait été attiré dans un guet-apens un soir de janvier 2006, à Sceaux (Hauts-de-Seine). Il avait été retenu et torturé pendant trois semaines dans une cité de Bagneux. Ses ravisseurs, emplis de préjugés antisémites, voulaient extorquer de l'argent à sa famille. Youssouf Fofana, le chef du «gang des barbares» qui a reconnu avoir porté les coups mortels, a été condamné à la perpétuité en 2009.

Outre le long-métrage d'Alexandre Arcady, Richard Berry tourne un film sur cette affaire, inspiré du roman de Morgan Sportès, Tout, Tout de suite.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.