Yannick Noah, en juillet 2012.
Yannick Noah, en juillet 2012. - ALAIN ROBERT/APERCU/SIPA

A.D.

Elle affirme avoir été la nounou du dernier fils de Yannick Noah pendant plusieurs mois en 2004. Rabra Bendjebbour accuse aujourd'hui la mère, Isabelle Camus de l'avoir sous-payée puis licenciée abusivement, selon une information du Figaro. Une audience de conciliation devait avoir lieu ce mardi au tribunal des prud'hommes de Bobigny (Seine-Saint-Denis).

«Comme si j'étais sa mère»

L'ancienne salariée va plus loin, déclarant que la mère «ne prenait son fils dans ses bras que pour sortir dehors, devant les gens». Quant à l'ancien tennisman, il «venait embrasser son fils une seule fois par jour, avant de le laisser dormir dans ma chambre et de me laisser s'occuper de lui comme si j'étais sa mère».

D'après le site d'information, la quinquagénaire aurait suivi le couple en tournée et en vacances. Elle aurait travaillé «nuit et jour», «pour 950 euros par mois» et serait déterminée à porter l'affaire au pénal pour «esclavage» et «abus de confiance» si elle n'obtient pas satisfaction aux prud'hommes.