Les adeptes du TRX ont perdu leurs parachutes, mais ont gagné en muscles.
Les adeptes du TRX ont perdu leurs parachutes, mais ont gagné en muscles. - A.GELEBART / 20 MINUTES

Vous avez privilégié les terrasses ensoleillées de juin à mi-septembre à votre salle de sport. Personne ne peut vous en vouloir. Mais au moment de reprendre ou de débuter votre entraînement dans votre salle de gym ou en extérieur, attention aux blessures bêtes. «Malheureusement, vous repartez de zéro», rappelle Edwin Girard, coach sportif. «Il faut réhabituer son corps», confirme Richard, coach au sein de l’agence de sport à domicile B.24-06. La reprise doit se passer progressivement. Vous reviendrez à votre niveau d’autant plus vite.

Allonger les temps de récupération

La règle à suivre est celle d’une ou deux séances de sport par semaine les premiers temps en laissant trois jours de récupération entre chaque. «Au début, il faut s’attendre à des courbatures car le corps fait appel à des muscles qui ne travaillent pas le reste du temps», poursuit le coach de B.24-06. Les séances doivent se limiter à trois-quarts d’heure voire une heure la première semaine et ces séances devront être moins intensives que celles d’avant la coupure. «Baisser les charges, baisser la distance, baisser la vitesse», résume le coach. Aude Beilleau, coordinatrice fitness au Club Med Gym, conseille aux adhérents de refaire leur test de répétition maximale et de le revoir à la baisse de 20 à 25%.

Une séance idéale de reprise se découpe entre 10 à 15 minutes de vélo, deux à trois minutes de récupération puis 10 à 15 minutes d’elliptique, deux à trois minutes de récupération et enfin 10 à 15 minutes de course, selon Richard. «Pour les primo-adhérents, nous conseillons les cours collectifs qui guident et créent un phénomène de groupe positif pour le sportif en herbe», propose Aude Beilleau.

Rien ne sert de se surentraîner

«N’hésitez pas à aller voir les conseillers du  club car le risque aussi est de ne pas être assez encadré», insiste Richard, qui considère que la relation conseillers-adhérents reste trop faible dans les salles de sport. Seul point de réjouissance, «le muscle a une mémoire», rassure-t-il. Les coachs estiment que vous devriez compter sur «six semaines pour revenir à votre niveau» d’avant les barbecues estivaux. Pour une personne qui débute, il faudra deux trimestres pour arriver à habituer son corps. «La transformation physique, c’est hormonal, rien ne sert de se surentraîner pour rattraper le temps perdu» de la saison estivale, analyse Richard. Le plus important est de privilégier la régularité.»

L’objectif est d’éviter à tout prix l’écœurement l’abandon du sport au bout d’un mois à force d’entraînement. «Les tout premiers changements apparaissent au bout d’un mois, il faut donc tenir ce temps-là», affirme la coordinatrice fitness. Pour rester motivé, fixez-vous des objectifs atteignables «à court terme» et «avancez par paliers pour tenir plusieurs mois», rappellent les coachs. Enfin, attention à votre alimentation: davantage d’effort physique ne vous donnera pas le droit pour autant de manger plus.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé