L'âme sœur existe, ils l'ont rencontrée

VOS TEMOIGNAGES Vous nous avez raconté vos plus belles histoires d'amour avec celui ou celle que vous considérez comme votre «âme sœur»...

Audrey Chauvet

— 

 un couple sur la plage durant un couché de soleil

 un couple sur la plage durant un couché de soleil — SUPERSTOCKSUPERSTOCK/SIPA

C’est la personne sans laquelle vous n’êtes pas entier, votre moitié qui vous comprend à demi-mot, sans qui vous n’imaginez pas vivre. Vous êtes faits l’un pour l’autre, et votre rencontre ne doit rien au hasard: c’est le destin qui devait vous réunir. Alors qu’une personne sur sept estime ne pas vivre avec l’amour de sa vie, selon une étude menée par le Siemens Festival Nights et rapportée par le site Ma chaîne étudiante, vous avez été nombreux à nous apporter des preuves de l’existence de l’âme sœur.

«Une évidence dès le départ»

«Depuis notre rencontre, on ne peut pas vivre l’un sans l’autre, c’était comme une évidence dès le départ. On ne croyait pas en ce genre de choses l’un et l’autre et au final, on le vit pleinement et ça n’est que du pur bonheur!», nous écrivent ainsi les tourtereaux Hyde et Vreena. «Ça a été une évidence dès les premières secondes où j'ai entendu sa voix, et ça s'est confirmé avec la rencontre et la vie à deux... On ne fait rien l'un sans l'autre, je me sens mal dès qu'il est loin», renchérit Pauline.

Cette osmose, ce besoin incessant l’un de l’autre, cette évidence dès le premier regard: est-ce à ça qu’on reconnaît l’âme sœur? Peut-être au début, mais ensuite, des qualités plus tangibles prennent le pas. Ainsi, Chantal nous dit partager «les mêmes valeurs, beaucoup d'affinités, plusieurs activités en commun» avec son amoureux. Valérie, elle, apprécie que son homme sache la faire rire, «il me conseille et me réconforte quand ça ne va pas, il s'occupe des travaux ménagers et extérieurs de la maison». «Nous sommes très différents, mais nous sommes toujours d’accord sur les choses importantes», résume Sébastien pour parler de son «âme frère».

«Surtout être heureux, avec ou sans amour pour un(e) autre»

 Cet état de béatitude n’est-il possible qu’avec une seule personne sur cette planète, l’élu(e) qui nous attend quelque part? «Je pense qu'une personne est "compatible" avec plusieurs personnes… mais quand on l'a trouvé et que tout se passe bien, tant au niveau des valeurs, de l'intimité, de la famille, des points d'intérêt, à quoi bon chercher ou se mettre dans l'optique de trouver mieux?», se demande Alix. «Avec plus de 7 milliards d'humains sur Terre comment être sûr que c'est l'âme sœur?, s’interroge Jorge. L'âme sœur n'existe pas... C'est une illusion.... Mais qui nous fait battre le cœur…»

L’âme sœur ne serait donc pas à opposer à un certain confort, mais au contraire serait la personne avec qui l’amour peut durer longtemps grâce à une bonne entente mutuelle. A distinguer du coup de foudre, qui serait bien plus risqué qu’un long fleuve tranquille d’amour. «Je suis marié depuis trente-quatre ans avec mon âme sœur mais pas avec l'amour de ma vie, témoigne pj62. J'ai depuis fait le distinguo entre les deux. Le coup de foudre est trop intense, pour moi, pour durer sur du long terme!».

Ame sœur, amour de sa vie, alter ego ou simple amoureux, peu importe le terme, pourvu qu’on y croie. «On peut avoir un amour de jeunesse, un coup de foudre, trouver l'âme sœur, mais je pense que chacune de ces catégories est différente. Si nous vivons tout ça avec une seule personne, c'est une aventure magnifique, et si ce n'est pas la même personne pour toutes ces catégories, il faut se laisser vivre et apprécier ce que le destin nous offre. Et surtout être heureux, avec ou sans amour pour un(e) autre», conclut sagement Pamela.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.