SERIE D'ETE 5/5- Besoin de faire baisser les prix? Mutualisez vos envies

1 contribution
Publié le 26 août 2013.

TENDANCE – Cette semaine, «20 Minutes» fait le point sur les achats groupés...

Louer, prêter, donner, acheter à plusieurs… Mais seulement entre particuliers! Cette consommation dite collaborative a le vent en poupe. Chaque lundi, «20 Minutes» vous fait (re)découvrir l’une de ces pratiques alternatives.
>>Lundi 29 juillet: Besoin d’argent? Votre «voisin» est votre banque
>>Lundi 5 août: Besoin d’un bien? Louez tout, mais vraiment tout à moindre coût
>>Lundi 12 août: Besoin d’aide? Echangez vos compétences
>>Lundi 19 août: Besoin de faire le vide? Donnez!

Bien sûr, il y a Groupon. Présent en France depuis trois ans seulement, il s’impose déjà comme le sixième site de e-commerce (1). Son concept est simple: il convainc des commerçants de proposer un certain nombre de leurs produits et/ou de leurs services à prix cassés (restaurants, loisirs, voyages, etc.) et les propose aux internautes, qui doivent les réserver pendant un laps de temps défini.

C’est ce qu’on appelle l’achat groupé. Guillaume, jeune Nantais avide de sensations fortes et de sports extrêmes, a déjà acheté quatre «deals», comprenez offres, sur Groupon. Il les a réservés avec des dizaines d’autres internautes, qu’il ne connaît ni ne rencontrera probablement jamais. «Ce site me permet de découvrir de nouvelles activités tout en me les rendant accessibles», se réjouit-il.

>>A lire aussi, notre article: La consommation collaborative, c'est quoi?

D’après une étude réalisée par l’Observatoire Cetelem de la consommation (2), près de 37% des Français achètent sur des sites d’achats groupés et 61% déclarent qu’ils le feront de plus en plus ou autant dans les années à venir.

Alors, évidemment, l’offre s’étoffe et se diversifie. EntreAcheteurs.fr propose par exemple aux internautes de se regrouper et d’aller eux-mêmes négocier les produits auprès de l’enseigne de leur choix, dans des domaines aussi variés que l’immobilier, l’habillement, les articles de puériculture ou encore les vacances.

Créer un supermarché collaboratif

D’autres sites font le choix de se spécialiser sur un créneau précis. Comme La Ruche qui dit Oui!. Inspirée des Amap (3), cette plateforme Internet permet à chacun de créer ou de participer à une communauté –appelée une ruche- qui va procéder à des achats directs et groupés auprès des producteurs locaux (de fruits, légumes, viande, produits laitiers, etc.). Les membres obtiennent ainsi de bons produits, aux justes prix. A noter que ces ruches offrent une grande liberté à leurs adhérents, qui ont la possibilité de procéder seulement à des achats ponctuels.

Et certains veulent aller encore plus loin. Comme La Louve. Implantée à Paris, cette structure permet de commander en groupe des produits de qualité, mais son ambition, c’est de devenir une coopérative alimentaire participative… Autrement dit, une sorte de supermarché collaboratif, qui fonctionnera principalement grâce au travail de ses membres. La Louve s’inspire en cela de Park Slope Food Coop (PSFC), une coopérative alimentaire située à Brooklyn (New York).

«Le modèle économique PSFC exige de chacun de ses membres adultes de contribuer 2 heures et 45 minutes de travail toutes les quatre semaines. En échange, les membres actifs peuvent s’approvisionner à la boutique. Les non-membres sont invités à visiter le magasin, mais ne peuvent rien acheter», détaille OuiShare, média dédié à l’économie du partage et de la collaboration.

Si le supermarché collaboratif est dans l’air de temps, l’idée n’est pas si nouvelle. C’est en effet en France, et plus précisément à Lyon, qu’a été créée la première épicerie coopérative. C’était en 1835…

(1) D’après la Fevad
(2) Publiée en février 2013
(3) L’Amap (Association pour le maintien de l’agriculture paysanne) est un partenariat entre un groupe de consommateurs et une ferme, basé sur un système de distribution de «paniers» composés des produits de la ferme.

* Céline Boff

 
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr