Une vue aérienne de Saint-Tropez.
Une vue aérienne de Saint-Tropez. - ALAIN ROBERT/APERCU/SIPA

E.O.

De la nourriture impropre à la consommation

Les produits périmés ou non frais sont un archétype de la fraude. S’il ne faut donner qu’un exemple (qui donne froid dans le dos): des agents qui effectuaient des contrôles au festival Helfest, à Clisson (Loire-Atlantique), en juin 2013, ont découvert 70,4 kg de steak hachés corrompus, a révélé la DGCCRF ce mardi. La viande avait été congelée avariée après un festival à Saint-Brieuc, dans les Côtes d’Armor, et décongelait à l’air libre… sous un arbre. 

Des produits régionaux qui n’en sont pas

De la terrine de lapin de ferme vendue au marché mais qui a en fait été obtenue en grande surface, du miel acheté en gros avant d’être reconditionné dans des pots estampillés «production locale»… La fraude est courante, à tel point que la valorisation des produits régionaux fait partie des thématiques choisies par le gouvernement pour sa campagne «opération interministérielle vacances».

Des hébergements qui ne correspondent pas à la description

Que ce soient des hôtels qui ne mettent pas à jour leurs tarifs, des gîtes qui s’autoproclament «fermiers», des particuliers louant leur appartement sur Internet en mentant sur sa localisation, les arnaques au logement sont nombreuses en période estivale. Par ailleurs, des contrôles accrus sont effectués cette année dans les hébergements «insolites» (yourtes, cabanes dans les arbres…), qui ne respectent pas toujours les normes de sécurité.

Des activités ne respectant pas les règles de sécurité

L’été, c’est aussi l’occasion de s’adonner à des activités ludiques. En 2012, la DGCCRF a procédé à plus de 4.700 vérifications de sécurité, dont 2.500 dans des endroits proposant de nouvelles activités sportives, comme le quad, l’accrobranche ou le saut à l’élastique. Ces contrôles ont donné lieu à environ 500 rappels de réglementation, et des demandes de fermeture ont même été formulées. Cette année, une aire de jeux de Seine-et-Marne a même été entièrement fermée, en raison du risque qu’elle présentait pour les enfants: vis apparentes, tourniquet défectueux…

Des litiges dans les transports

Il n’y a finalement pas de place dans l’avion que vous aviez pourtant réservé? Le taxi que vous avez emprunté vous semble un peu cher? Un litige vous oppose à votre loueur de voiture? Les transports peuvent être une source de stress et peuvent même gâcher vos vacances. En 2012, la DGCCRF a procédé à plus de 1.500 vérifications dans tous types de transports, qui ont donné lieu à 40 rappels de réglementation et 21 PV.

Vous avez été victime d’une arnaque pendant vos vacances? Racontez-nous votre histoire dans les commentaires ci-dessous ou via reporter-mobile@20minutes.fr