Inna Chevtchenko, membre des Femen, avec le livre du mouvement féministe.
Inna Chevtchenko, membre des Femen, avec le livre du mouvement féministe. - V. WARTNER / 20 MINUTES

Décidément, la fondatrice des Femen alimente la polémique en ce lundi 15 juillet. Après avoir été au cœur d’une polémique sur les réseaux sociaux où elle se félicitait d’être la source d’inspiration du nouveau timbre de la République, Inna Shevchenko a posté un tweet sur le ramadan avant de le supprimer. «Qu’est ce qui peut être plus stupide que le Ramadan? Qu’est-ce qui est plus moche que cette religion?», peut-on lire sur le message conservé par des internautes. 

Cette declaration a été jugée raciste par de nombreux internautes alors que les musulmans pratiquants ont commencé le jeûne traditionnnel mercredi dernier. «Inna Shevchenko, la nouvelle Marianne des timbres tweete donc que le ramadan est une stupidité, mais qu'est ce que ça peut lui foutre hein?», peut-on lire sur un compte Twitter. Les sites d’extrême-droite alimentent également cette nouvelle polémique en soulignant que la nouvelle Marianne est islamophobe.

Un groupe en lutte contre les religions

Les Femen sont en lutte contre les religions. En France, elles ont commis plusieurs actions à Notre-Dame. Mais aussi dans des pays musulmans. Trois militantes de ce groupe, deux Françaises et une Allemande, en détention en Tunisie depuis près d'un mois pour une action seins nus, ont retrouvé la liberté fin juin, quelques heures après avoir été condamnées en appel à une peine avec sursis.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé