Virgin: Le tribunal de commerce de Paris rejette les offres de reprise

ECONOMIE Le tribunal de commerce de Paris examinera lors d'une audience spéciale le 17 juin à 14h la liquidation judiciaire de Virgin...

avec AFP

— 

Un salarié de Virgin devant le tribunal de commerce de Paris, le 10 juin 2013.

Un salarié de Virgin devant le tribunal de commerce de Paris, le 10 juin 2013. — V. WARTNER / 20 MINUTES

C''est officiel. Le tribunal de commerce de Paris a rejeté ce lundi après-midi les deux offres de reprise de l'enseigne Virgin, l'une émanant du spécialiste des loisirs créatifs Cultura et l'autre de Vivarte, groupe multi-enseignes de prêt-à-porter et chaussures (marques André ou La Halle).

Le tribunal de commerce de Paris examinera lors d'une audience spéciale le 17 juin à 14h la liquidation judiciaire de Virgin, qui semble désormais inévitable.

Les syndicats de l'enseigne, spécialisée dans la distribution de produits culturels, s'étaient eux-mêmes prononcés le 22 mai contre les projets des deux éventuels repreneurs, les jugeant insuffisant ou trop imprécis. Virgin, qui emploie 960 salariés dans ses 26 magasins, a été placé en redressement judiciaire assorti d'une période d'observation de quatre mois par le tribunal de commerce de Paris le 14 janvier.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.