3,7°C ce vendredi matin à Paris, la température la plus basse depuis 1887

42 contributions
Publié le 24 mai 2013.

MÉTÉO - Soit quasiment depuis le début des relevés...

Météo France a relevé 3,7°C ce vendredi matin à Paris, soit la température minimale la plus basse enregistrée un 24 mai depuis... 1887. En France, les températures sont en moyenne inférieures de 5 à 6°C, voire localement de 10°C, aux normales saisonnières.

Un autre record a été battu en matière d’ensoleillement, cette fois-ci dans l'est de la France. Il n’a jamais été aussi faible sur les cinq premiers mois que cette année (moins de 3 heures par jour en moyenne depuis le 1er janvier à Dijon). Enfin, la pluie. Si elle a perturbé la semaine dernière les premiers jours du Festival de Cannes, elle devrait de nouveau faire parler d'elle la semaine prochaine au tournoi de Roland-Garros à Paris.

Et inutile de sortir le barbecue (et encore moins de le mettre en marche dans votre cave s’il n’est pas électrique): aucune amélioration franche ne se dessine dans les dix jours à venir, souligne Météo France.

De la neige en Suisse, 30°C en Russie

En tout cas, la France n’est pas la seule à se geler... les doigts de pied. Aux Pays-Bas ont aussi été observées jeudi les températures les plus basses enregistrées un 23 mai depuis le début des relevés, en 1901, selon l'Institut météorologique néerlandais (NKMI). Plus au sud, en Italie, les thermomètres relevaient 7°C à Milan, 6° à Bergame... «A la même époque l'an dernier, il faisait 30°», remarque Judith Jaquet, du Centre Météo Epson.

En Belgique, il faut remonter jusqu'à 1984 pour retrouver un mois de mai aussi pluvieux. La Norvège a connu ces derniers jours de très fortes précipitations qui, combinées à la fonte saisonnière des neiges en montagne, ont provoqué des crues dévastatrices. Et en Suisse, la neige est même réapparue en plaine dans certaines régions vendredi.

Pendant ce temps-là, le ciel est beaucoup plus clément à l'Est: ce vendredi, la température minimale attendue était de 12° à Saint-Pétersbourg. On devait flirter avec les 30° en Russie et en Géorgie. Des températures qu'ont également récemment connues les Roumains, qui en ont profité pour aller en nombre à la plage.

C.B. avec AFP
Mots-clés
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr