Zapping:  Heurts, débordements, et gaz lacrymogènes à la «manif pour tous»
Zapping: Heurts, débordements, et gaz lacrymogènes à la «manif pour tous» - Capture d'écran

Vidéo de Thomas Lemoine

Quatre-vingt dix-huit personnes arrêtées, six en garde à vue et une polémique sur l’utlisation de gaz lacrymogènes. Voilà le bilan du rassemblement organisé dimanche à Paris par la «manif pour tous» pour montrer son opposition au projet de loi sur le «mariage pour tous».

Entre 300.000 (selon la police) et 1,4 million de personnes (selon les organisateurs) ont défilé jusqu'à la place de l’Etoile dimanche. Certaines ont tenté de braver l’interdiction de la préfecture de police, qui avait refusé l’accès aux Champs-Elysées aux manifestants, et ont reçu en guise de réponse des jets de gaz lacrymogènes de la part des forces de l’ordre. Parmi elles, Christine Boutin, qui s’est retrouvée indisposée par les gaz, mais aussi des enfants, placés en première ligne. De quoi alimenter la controverse.

 

>> Si la vidéo ne se lance pas, cliquez ici