Avec Reuters

Les jeunes Britanniques se tournent plus naturellement vers internet pour obtenir des réponses à leurs interrogations que vers leurs grands-parents, si l'on en croit un sondage. Près de 90% des grands-parents interrogés ont déclaré que leurs petits-enfants ne les consultaient pas pour des choses simples et cherchaient plutôt sur internet.

Selon l'étude commandée par le spécialiste des produits de nettoyage Dr Beckmann, la façon de faire cuire un oeuf, repasser une chemise ou même l'histoire de leur propre famille sont des informations que les jeunes trouvent facilement sur le web. «Les grands-parents s'estiment mis sur la touche par Google, YouTube, Wikipedia et les énormes quantités d'informations disponibles sur internet», peut-on lire dans un communiqué.

«Ils ont conscience que leurs petits-enfants, qui ont déjà le nez collé à l'écran de leur smartphone, de leur tablette ou de leur ordinateur, estiment beaucoup plus facile de se tourner vers internet pour obtenir un conseil immédiat». Près des deux tiers des sondés jugent que leur rôle dans la vie familiale moderne a perdu de son importance. Ils sont 96% à dire qu'ils posaient davantage de questions à leurs propres grands-parents.