Illustration: un robinet.
Illustration: un robinet. - ISOPIX/SIPA

E.O. et Olivier Aballain, à Lille

La quantité d’eau représentait «l’équivalent de deux piscines olympiques». Un couple de Wattrelos, dans le Nord, à qui la société des Eaux du Nord réclamait la somme de 22.408 euros pour avoir consommé 6.706 m3 d’eau en six mois – plus de six millions de litres! – se voit finalement exonéré.

Après deux rapports qui n’avaient relevé aucune anomalie sur le compteur, une contre-expertise menée jeudi a conclu à un dysfonctionnement de l’appareil. Le cabinet d’expert a indiqué que le rouleau des centaines s’était décalé, ce qui jette un doute sur l’ensemble du mécanisme. Le doute bénéficiant aux clients, le ménage n’aura finalement pas à s’acquitter de l’exorbitante somme. La facture du couple est ramenée à l’équivalent d’une consommation moyenne, 35 m3 – soit 20 fois moins que la quantité initiale.

Un soulagement pour ce ménage, à qui la société des Eaux avait proposé d’échelonner la facture sur 8 ans, ce qui représentait environ 250 euros par mois. La société a indiqué que ce type de dysfonctionnement des compteurs était «très rare». Quant à l’annulation de deux expertises par une troisième, c’est même «du jamais vu».