I.R.

Selon ses dires séquestrée et violentée depuis deux mois par son compagnon, une femme d'une quarantaine d'années a profité jeudi d'un rendez-vous avec son banquier pour demander de l'aide. Sur place les policiers ont interpellé l'homme qui attendait sa compagne devant la banque, raconte L'Est républicain.

«Ce n’est pas un inconnu pour la justice, l’homme a en effet été condamné pour soustraction et atteintes sexuelles sur mineur voici quelques années», rapporte le quotidien régional.