Trafic de clandestins: Les passeurs avaient engrangé 63 millions d'euros en 18 mois

6 contributions
Publié le 8 février 2013.

SOCIETE – Une opération conjointe entre la France, la Belgique et la Grande-Bretagne a permis 36 interpellations...

Un vaste trafic de clandestins kurdes irakiens a été démantelé dans la nuit du 5 au 6 février grâce à une opération policière entre la France, la Belgique et la Grande-Bretagne, a appris 20 Minutes de la brigade mobile de recherche zonale de la police aux frontières «zone nord», basée à Lille.

Trente-six interpellations ont été réalisées, tant sur la Côte d’Opale qu’en Belgique et en Angleterre. L’enquête a révélé qu’en 18 mois, 63 millions d’euros ont été payés par les clandestins aux passeurs, kurdes eux aussi.

Clandestins cachés dans des camions

Le mode opératoire était ingénieux. En France, les passeurs faisaient monter des clandestins dans des camions en direction de la Belgique, où ils montaient ensuite dans des camions belges. Cachés, ces clandestins atteignaient ensuite la Grande-Bretagne, via Calais.

Les passeurs interpellés en France ont été placés en dépôt. Six personnes interpellées en Belgique et en Angleterre devraient bientôt être expatriées vers la France grâce à des mandats européens, où elles devront répondre de faits similaires.

L’opération, sous l’égide de l’agence européenne Eurojust, a été menée en France à la suite d’une commission rogatoire de la juridiction interrégionale spécialisée de Lille. Une enquête est toujours en cours. 

Anne-Laëtitia Béraud
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr