Marc Dutroux demande la liberté

63 contributions
Publié le 4 février 2013.

SOCIETE - L'homme, condamné à perpétuité, a peu de chance d'être placé sous bracelet électronique...

Marc Dutroux, condamné à perpétuité en 2004, demande la liberté. Le tribunal de l’application des peines de Bruxelles examine, ce lundi à 13h, sa demande de remise en liberté avec un bracelet électronique, rapporte La Libre Belgique.

Le pédophile meurtrier a été condamné pour enlèvements, séquestrations, viols avec torture, entre 1995 et 1996, de six fillettes et adolescentes belges, ainsi que l’assassinat de quatre d'entre elles.

Huis clos

Cette comparution à huis clos était la première, depuis sa condamnation en juin 2004 à la réclusion à perpétuité. Marc Dutroux a pénétré dans la salle d'audience par une porte dérobée et n'a pas été vu par les nombreux journalistes présents. Sa présence a été confirmée à l'AFP par un membre de la sécurité.

Le palais de justice de Bruxelles a été placé sous haute surveillance par quelque 125 policiers et agents de sécurité, alors qu'une poignée de manifestants d'une formation d'extrême droite s'étaient rassemblés sur le parvis pour demander la «pendaison pour les pédophiles».

Risque de récidive

Si la libération conditionnelle est théoriquement possible pour Marc Dutroux à partir du 30 avril, ses chances «sont extrêmement minces voire absolument nulles», souligne le quotidien, car tant la direction de la prison que le parquet ont rendu des avis négatifs sur son sort. Des demandes de «congés pénitentiaires», formulés en avril 2012, ont été refusées. Le risque de récidive est considéré comme trop important.

Le tribunal doit rendre sa décision avant le 18 février. L’ancienne épouse de Marc Dutroux, Michelle Martin, a été libérée sous conditions à la fin du mois d’août 2012. Sa libération avait suscité de nombreuses manifestations. Elle se trouve actuellement dans un couvent.

>> Marc Dutroux, symbole du mal absolu pour des millions de Belges

Anne-Laëtitia Béraud avec AFP
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr