Sur Internet, le «hashtag» devient «mot-dièse»

WEB Le «Journal officiel» l'indique ce mercredi...

M.Gr.

— 

Les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter, très prisés des manifestants, ont été l'un des vecteurs du "printemps arabe".

Les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter, très prisés des manifestants, ont été l'un des vecteurs du "printemps arabe". — Loic Venance afp.com

We are in France, we speak French, OK? Du coup, le Journal officiel recommande, ce mercredi, d'utiliser la version française du fameux hashtag, si répandu sur le réseau social Twitter.

Le hashtag devient ainsi mot-dièse en français. Un nom masculin, détaille le Journal officiel, qui désigne une suite signifiante de caractères sans espace commençant par le signe # (dièse). Permettant de signaler un sujet d'intérêt, il est inséré dans un message par son rédacteur afin d'en faciliter le repérage, précise également le Journal Officiel.

Petite subtilité orthographique, au pluriel il faut écrire «des mots-dièse».

Mots-clés :

Aucun mot-clé.