«Mariage pour tous»: Face à la manifestation des «anti», le gouvernement ne cède rien

MANIFESTATION Un million de personnes ont défilé, dimanche à Paris, contre le projet de loi...

Vincent Vantighem

— 

Manifestation contre le mariage pour tous à Paris, dimanche 13 janvier. 

Manifestation contre le mariage pour tous à Paris, dimanche 13 janvier.  — MIGUEL MEDINA / AFP

«François, ta loi, on n'en veut pas!» Selon les organisateurs de «la Manif pour tous», un million de personnes ont défilé, dimanche dans les rues parisiennes, contre le projet de loi ouvrant le droit au mariage aux couples de personnes de même sexe. De son côté, la préfecture de police de Paris a compté 340 000 participants. Quel que soit le chiffre retenu, la mobilisation de dimanche a été plus importante que la manifestation du 17 novembre dernier au cours de laquelle 100.000 personnes avaient défilé pour les mêmes raisons. Mais ce ne sera sans doute pas suffisant pour faire reculer le gouvernement. Alors que le cortège s'étirait encore jusqu'au Champ-de-Mars, Najat Vallaud-Belkacem, la porte-parole du gouvernement, a indiqué sur Twitter que «le gouvernement tiendra ses engagements pris devant les Français». En clair, que la mesure n° 31 – promise par François Hollande lors de la campagne – sur le mariage gay sera bien mise en place.

L'examen du texte prévu le 29 janvier à l'Assemblée

Les opposants au projet de loi espéraient une autre issue. Cochée dans leur agenda depuis des semaines, la date d'hier était la dernière occasion pour eux d'obtenir l'organisation d'états généraux de la famille avant l'examen du texte par l'Assemblée nationale prévu le 29 janvier. Et si l'un des porte-parole de La Manif pour tous exhortait, hier soir sous la tour Eiffel, les opposants à «maintenir la pression», difficile de croire qu'ils peuvent encore parvenir à leurs fins dans les deux semaines qui viennent. Car le gouvernement fait bloc. «La manifestation est consistante, a ainsi déclaré l'Elysée dans la soirée. Elle exprime une sensibilité qui doit être respectée, mais elle ne modifie pas la volonté d'avoir un débat au Parlement pour permettre le vote de la loi.»

>> DIAPORAMA: Ils ont manifesté dimanche

D'autant que les opposants au texte vont désormais devoir céder le pavé parisien aux partisans du «mariage pour tous» qui vont défiler le 27 janvier. Dispersés par les forces de l'ordre dimanche, ces derniers ne cachaient pas leur amertume. «Je sais bien que la loi va passer, lâchait ainsi une membre du collectif Oui Oui Oui. Mais quand j'entends la violence des propos de ceux qui manifestent contre nous aujourd'hui, je suis juste triste pour mon pays…»

Dérapage en direct

Président de Plus gay sans mariage et porte-parole de La Manif pour tous, Xavier Bongibault a comparé, dimanche midi sur BFMTV, les positions du gouvernement à celles d'Hitler. «On nous explique que tous les homos sont pour le mariage, c'est une logique choquante et homophobe. C'est dire que tous les homos ont pour seul instinct leur préférence sexuelle, c'est la ligne qui a été défendue par un homme que l'Allemagne a bien connu à partir de 1933 et c'est la ligne défendue par François Hollande», a-t-il ainsi déclaré avant d'être arrêté en direct par le journaliste.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.