La ministre chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie, Michèle Delaunay, le 18 décembre 2012.
La ministre chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie, Michèle Delaunay, le 18 décembre 2012. - WITT/SIPA

E.O.

Michèle Delaunay, la ministre chargée des Personnes âgées, a rendu visite mardi après-midi à la vieille dame de 94 ans expulsée de sa maison de retraite de Chaville à cause de loyers impayés.

La nonagénaire était «assez troublée, n’ayant pas à l’évidence une conscience claire du déroulement des derniers jours», écrit sur son blog la ministre, qui précise toutefois qu’elle «ne peut juger de ce qui est trouble passager ou détérioration plus ancienne».

Une enquête ouverte

La vieille dame, ajoute la ministre, «ne souffre pas, ne montre pas de signe d’inquiétude» et «paraissait heureuse de (sa) visite, de voir que l’on prenait de ses nouvelles».

Michèle Delaunay indique qu’une enquête administrative a été ouverte. «Je souhaite qu’elle se développe dans le calme, qu’elle soit complète, puisque nous ne sommes plus dans l’urgence», souligne-t-elle. «J’informerai des décisions prises», indique la ministre. Quant aux loyers non payés, à l’origine de l’expulsion de la vieille dame, il s’agit d’une question qui sera«réglée par la justice».