Reuters

L'adhésion des Français au "mariage pour tous" reste élevée malgré la forte mobilisation des opposants mais leur soutien au droit à l'adoption pour les couples de même sexe s'érode légèrement, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche.
Le projet de loi ouvrant la voie au mariage et à l'adoption aux couples de même sexe doit être soumis à l'Assemblée nationale à partir du 29 janvier. Plusieurs milliers de partisans du mariage homosexuel ont manifesté leur soutien au texte samedi dans une dizaine de villes et une grande manifestation "pour l'égalité" est prévue dimanche à Paris.

Selon le sondage Ifop, 60% des Français estiment que les couples homosexuels devraient avoir le droit de se marier contre 40% qui y sont opposés et 46% considèrent qu'ils devraient pouvoir adopter des enfants (contre 54%). En novembre, ils étaient respectivement 61% à soutenir le mariage et 48% le droit à l'adoption. Les lignes bougent" estime Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop. "L'adhésion au droit à l'adoption pour les couples homos a baissé de sept points depuis le mois d'août. En fait, on constate qu'il y a de plus en plus une déconnexion chez les Français entre le droit au mariage et celui à l'adoption." Le sondage a été réalisé du 11 au 13 décembre en ligne auprès d'un échantillon de 1.005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.