Mariage pour tous: Les soutiens se mobilisent à leur tour et manifestent dimanche

SOCIÉTÉ usieurs partis politiques appellent à participer à la marche...

E.O.

— 

Manifestation en faveur du mariage pour tous à Bordeaux, le 8 décembre 2012.

Manifestation en faveur du mariage pour tous à Bordeaux, le 8 décembre 2012. — PASTOR/SIPA

Pour ou contre l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples homosexuels? La réponse à cette question ne va pas uniquement se jouer dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, où le projet de loi sera examiné à partir du 29 janvier, mais aussi dans la rue.

Car c’est là que les opposants à ce texte ont commencé à donner de la voix, dès le 23 octobre, avec une scénographie bien rodée. Ce jour-là, dans 75 villes de France, l’association Alliance Vita avait organisé un happening, au cours duquel un homme déguisé en un étrange oiseau était supposé symboliser le besoin pour un enfant d’un père et d’une mère. Le 17 novembre, la «catho-branchée» Frigide Barjot avait réuni 100.000 personnes contre le projet de loi, tandis que la manifestation du  lendemain, organisée par l’institut Civitas, s’est davantage fait remarquer pour les violences qui ont surgit.

Vingt mille signatures pour la pétition du PS

Avant une nouvelle manifestation contre le mariage pour tous prévue le 13 janvier, et soutenue notamment par l’UMP, la contre-offensive se met en place. «Agissons pour l’égalité», un collectif composé d’associations et d’artistes, organise ainsi une «manifestation pour l’égalité», dimanche, à Paris et en province.

Plusieurs partis – parti de gauche, EELV, PS – appellent également à participer à la manifestation… ainsi que certains membres de l’opposition. L’association Gaylib, qui se définit comme un «cercle de réflexion gay, à l’intérieur de l’UMP» se joint ainsi à l’appel à manifester, tout en condamnant la marche contre le projet de loi prévue le 13 janvier.

Parallèlement, le Parti socialiste a lancé lundi une pétition en ligne qui, selon le premier secrétaire Harlem Désir a déjà recueilli 20.000 signatures. Mardi, près de 35.000 internautes prévoyaient de participer à la manifestation de dimanche, selon la page Facebook de l’événement. Suffisant pour gagner la bataille du chiffre?